Scion - Forum Communautaire d'Entraide

Un forum communautaire sur le jeu de rôle Scion.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum de Scion-Entraide! Si vous voulez participer aux discussions et faire partie de la communauté, n'hésitez pas à vous inscrire, tout le monde est bienvenu!
Le forum à 4 ans un grand merci à tous, et continuez à participer !

Partagez | 
 

 Visitation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gruugius
Avatar de la Chance
avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Visitation   Dim 13 Fév - 23:41

Première Partie : Visitation

Paris, ville merdique, en l’année plus que merdique de 2011. Senedra se tient debout le regard dans le vide, debout sur un ponton de la Tour Eiffel devant le Jules Vernes une heure pourrie de la nuit où personne ne traine : 3h du matin, il fait un temps pourrie : il pleut.
Paris vue de haut un jour de pluie offre une vision surréelle. Tel une ville fantôme qui semble surgir de nulle part, s’élance à la fois vers le haut comme une montagne sortant d’on ne sait quel film fantastique des débuts du cinéma, et à la fois elle s’étale comme une toile dégoutante, horrifiante et repoussante d’araignée surhumaine qui semble happer les parisiens dans leurs soleil ne voulant les rendre à leurs mornes réalité.
« Avances », la voie dans sa tête lui parer rassurante plus réel que ce qui lui est arrivée ces derniers.
« Allez. Tu n’as qu’un pas », Le regard dans le vide, elle fixe le sol qui l’hypnotisent comment tout ceci lui était arrivé. Elle soupir.
Ca a commencé le jour de sa naissance. Il faisant d’ailleurs «... le même temps pourris que maintenant ». Depuis qu’elle était née, elles les voyaient. Eux qui sont mort et qui ne partent pas dans les royaumes qui leurs sont destinés. Quand elle était petite ils l’effrayaient. Non pas qu’ils furent méchants mais la vision d’être blanchâtre en souffrance dont la voix appel à l’aide comme un râle pour un enfant et horrible et elle en garde la trace à jamais.
Toute les nuits elle pleurait, sa mère qui bossait 18 heures pour la nourrir la giflait, la traitant de menteuse. Quand à son père cet enfoiré à la con, ce connard avait laissé sa mère après l’avoir séduite et lui avoir donné une fille. Sa mère qui a en juger les photos étaient une femme très séduisante aux cheveux d’un noir profond et des yeux d’un brun aussi profond que la fosse de Marianne, avait dépérit en apparence. Ceci à cause qu’elle commença à picoler et à fumer la nuit quant elle eut perdue son emploie.

« Sautes. Un pas, quelques centimètres…. » La pluie gelée d’hiver battait son visage, lui mordant la peau lui rappelant d’autres souvenir.
A l’âge de 10 ans inquiètes de l’attitude de la jeune Senedra ça maitresse d’école envoya les services sociaux. Sa mère perdit la garde de sa fille et se suicida plusieurs jours après.
A l’âge de 15 ans elle alla de famille d’accueil en famille d’accueil les gens furent tous déconcertés par ces talents. Autres que celui de voir les morts, elle savait quand elle le voulait faire avouer n’importe quoi à n’importe qui, elle possédait un regard hypnotique …et bien d’autres choses encore.
A 18 ans elle se cassa de la famille d’accueil chez qui elle était et ce lança dans l’ethnologie celtiques tout en se sentant appelés là-bas. Entre-temps elle prit confiance en elle et commença à parler avec les âme damnées et régla leurs affaires Karmirques leurs permettant de repartir dans la lumière.
Ces années étaient pas trop mal jusqu’à ces derniers évènements.. .
Elles s’étaient réveillée en pleine nuit hurlant après qu’un fantôme eu pieuté son compagnon dans son lit alors qu’ils faisaient l’amour, et lui a violemment défiguré à coup d’opinel le visage.

« Sautes… » Oui sauter ce n’est pas si mal. C’est pourquoi en robe Chambre Sénédra décida de se barrer de se suicider on voulait la tuer, elle allait prendre ses adversaires de cours.
- Tu vas attendre longtemps ?
La voix la fit presque sursautée. Elle tourna lentement la tête d’où venait la voix. Un homme la regardait d’un air amusé et moqueur. Il avait la cinquantaine, les cheveux blanc neige et gris argenté, des yeux bleus clair qui semblait vous transpercer et vous sonder à la fois. Il fumait un cigare. Portait un ensemble de costume bleu nuit brodé de motif et d’entrelacs renvoyant à ceux de l’antiquité celte. « Qu’est-ce qu’il me veut lui », encore un de ces illuminés de riche qui croient jouer aux sauveur.
- Qu’est ce vous faites là ! Si vous voulez m’empêcher vous n’y arriverez pas.
L’homme continuait de la regarder l’air amusé. Il amena tranquillement son cigare à sa bouche et tira une bouffé de cigare. Rien ne semblait l’ébranler, c’est Senedra qui fut ébranlé.
Elle avança au bord du précipice déterminer à se jetée mais au moment de se jeter elle fut interrompue.
- A chaque fois je ne sais pas ce qui est le plus beau, le cri poussé, le visage en décomposition de la personne qui saute, ou bien le simple fait d’admirer un imbécile sauter croyant que sa mort sera sans douleur alors qu’il attrapera une crise cardiaque avant de s’écraser ou de le voir souffrir alors qu’ils sont encore conscient les os à moitié brisé.
Sur quel dingue elle était encore tombée. Un genre de vicelard apparemment sa nature la poussa à affronter cet homme, une chose est sûre elle ne sauterait pas pour lui permettre pour lui offrir ce plaisir.
- Que voulez vous ?
- Je te l’ai dit admiré le saut gracieux d’une adolescente séduisante dans le vide, voir l’épouvante sur son visage puis la voir se scratcher au sol effectuant avec son corps une œuvre digne de Jackson Pollock.
- Vous êtes cinglé…. Si Vous croyez que je sauterais pour vous faire plaisir.
- Intéressant, et pourquoi pas tu l’aurais bien fait pour toi de toutes manières que je sois là où pas n’as pas d’importance.
« C’est qu’il me provoque l’enfoiré. Il va voir qui je suis ». Un éclair frappa l’entonne d’une maison à quelque mètres donnant un effet surréel à la scène.
- Ma mort ne concerne que moi et personne d’autre ? Pourquoi vous intéresseriez-vous à une suicidaire.
- Pour plusieurs raison. Parce que tu n’es pas comme les autres te perdre serait du gâchis, un potentiel et une beauté pareille.
Senedra rougit, cette fois la foudre tomba sur la Tour-Eiffel la faisant tremblée Senedra dérapa, son cœur s’emballa affreusement elle eu un doute sur la nécessité de sauter, elle se retenait de toute ses forces à la poutrelle. La pluie lui sembla diminuer mais la poutrelle était verglacée et ses mains glissèrent. Alors qu’elle alla tomber l’homme la rattrapa et la ramena sur la poutrelle.
- L’une des raisons et aussi que tu es ma fille Senedra.

Sa fille, elle n’avait jamais connu son père, avait eu une vie pourrie à cause de lui et voilà qu’il la sauva alors qu’elle tenter de se suicider ne respectant pas voie de libre arbitre.
- Senedra. Tu es ma fille.
- Mais qui-êtes vous ?
- Je suis ton père, mais aussi un être vivant sur une dimension parrallèle à la votre ayant atteint de haute sphère énergétique. Je suis ce que vous appelez un dieu.
- Un dieu ?
- C’est ça ……
Senedra éclata de rire. Elle venait de tenter de suicidée à cause d’une vie pourrie causée à cause de son père, qui venait de la sauver du suicide et qui lui dit est un dieu.
- Je suis Manannan Mac Lyr le dieu de la mort, je gère la dimension que les cultures de grande Bretagne appelèrent Tir Na Marbh. Et toi tu es Senedra Delyr ma fille.
A partir de l’homme lui raconta toute le débuts la rencontre avec sa mère, son profond amour et respect pour elle la lutte qui éclata, son absence, comment d’où il était il observait mais ne pouvait intervenir dans sa vie… Puis avec un sourire narquois elle lui dit.
- Et que me veux tu maintenant que tu ma sauver la vie ?
Le Dieu sourit content de cet aboutissement :
- Un service …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gruugius
Avatar de la Chance
avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Re: Visitation   Dim 13 Fév - 23:42

Bon voilà mon premier essais de nouvelle, et la première partie de ce premier essais, histoire d'apporter un peu de divertissement : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Visitation   Lun 14 Fév - 10:42

Pas mal du tout ... une relecture permettrait je pense d'éliminer les quelques erreurs d'écriture, de celles que l'on fait lorsque passionné par le fond on en oublie la forme ou que l'histoire avance plus vite que ne peut en supporter la frappe au clavier...
Vraiment sympa... ça donne presque envie de créer un scion de ce panthéon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eggcellent
Demi-Dieu - Légende : 5
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Visitation   Lun 14 Fév - 12:18

C'est pas trop mal... Mais je trouve que tu as un style assez lourd... Beaucoup de répétition, le mot "surréel", déjà assez lourd tout seul, est resservi deux fois. Essaie d'alléger un peu le tout, quitte à raccourcir les phrases. Tout le monde ne devient pas Proust, tu sais ?

Je me trompe sans doute, mais j'ai l'impression que tu cherches à obéir à quelque obscur cahier des charges... Essaie de faire un truc plus eprsonnel, tu t'en retrouvera grandi ^^

A bon entendeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zauriel
Dieu - Légende : 10
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 43
Localisation : le touquet (62)

MessageSujet: Re: Visitation   Mar 16 Aoû - 23:43


bel essai j'aime bien, il faudrait une légère touche plus personnelle, une nouvelle ne raconte pas bêtement une histoire, elle l'a partage avec le lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visitation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visitation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon Mardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scion - Forum Communautaire d'Entraide :: Pause Café :: Fan-fictions & Anecdotes-
Sauter vers: