Scion - Forum Communautaire d'Entraide

Un forum communautaire sur le jeu de rôle Scion.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum de Scion-Entraide! Si vous voulez participer aux discussions et faire partie de la communauté, n'hésitez pas à vous inscrire, tout le monde est bienvenu!
Le forum à 4 ans un grand merci à tous, et continuez à participer !

Partagez | 
 

 Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Ven 11 Mar - 22:15

(Merci de ne pas mettre de commentaire dans cette partie du forum pour préserver la fluidité du récit et permettre une meilleure compréhension du texte)
(Partie du 10/03/2011)
Photo de Morgane :


Carnet de Route de Morgane :
« Voila comment en voulant échapper au foutoir de la notoriété j’ai atterri sur une route pourri au milieu d’un désert sans une goute d’essence. » Le destin s’en était mêlé une fois de plus. Vraiment il fallait qu’elle apprenne à surfer dessus si elle voulait survivre à sa toile.
Heureusement un camion pointe son nez et un Charmant Chinois descend pour la secourir. C’est un scion elle le sent immédiatement. Un chinois du Bureau céleste semble-t-il, mais il ne faut pas conclure trop hâtivement. La discussion va bon train et Morgane, jeune femme en perdition, se laisse guider vers Las Vegas. Tous deux doivent se rendent vers l’hôtel casino Axe Mondis, étrange coïncidence ou maudit destin ?
En chemin une voiture se rapproche du camion et frappe à la fenêtre… « Encore un scion, escorté par une ou plusieurs callgirls réchauffées. Cela sent l’aztèque... Il nous fournira un faux nom, bien que je lui ai donné le mien. Remarque, comme tout le monde me connait, pourquoi me cacher? »
Notre arrivé se fait sans encombre … « je tairai la cascade du « m’as-tu vu » Sud Américain qui cherchait à se faire remarquer. »
A l’hôtel, nous sommes accueillis assez rapidement par un Room service Agelo … hum charmant ce petit Nom italien… Hummm, j’aime l’accent italien! Bon où en étais ? Ah oui, Il nous conduit vers une salle de contrôle ou une sorte d’agent de sécurité nous attendait. Ah j’oubliai de citer mes chers Fans … en effet ils sont si choux qu’ils ont voulu m’assaillir à l’hôtel. Très serviable décidément ce Zhou … et pas froid aux yeux dirait on ? Il se jette héroïquement pour faire rempart de son corps et me protéger de la foule en délire. Bon je m’égards de nouveau. Hum oui c’est cela … l’agent de sécurité … C’est fou ce que c’est sexy un uniforme tout de même. Bon là aussi froid qu’un Iceberg devant le Titanic, il nous accueille en attendant la venue des « Patrons ». Des dieux, semblent-t-il, dont un Grec cela est sur…
Pas de nom … mais ils nous connaissent, on est les plus qualifiés pour cette mission… Bla Bla Bla ...
Le discourt bien rodé de quelqu’un qui souhaite que l’on se charge de ses petites affaires sans avoir à se salir les mains. Quoi qu’il en soit l’affaire semblait grave et pour cause ! Tous les dieux nouvellement Ascensionnés avaient été assassinés durant la fête qui suivait leur ascension. Les Dieux n’étaient pas au courant de ce qui s’était passé, du moins officiellement. Mais n’étaient pas loin de la scène de crime c’est sur.
Mes sens divins me permirent de trouver une Glyphe magique dans un coin de la pièce. Et d’apercevoir des liens évanescents qui avaient été coupés et reliait la Glyphe et les corps. C’est sur l’indice est d’importance.
J’arrête mes compagnons de voyage avant qu’ils ne touchent les corps … Un mauvais pressentiment. Mais il faut résoudre l’affaire. Xololt puisque c’est son nom a le sang chaud des héritiers hispaniques. Il se lance dans une diatribe avec une verve qui aurait courroucé n’importe quel Dieu normalement constitué. Mais il ne semblait pas se rendre compte du danger qui le guettait. Je me fis l’avocat du Diable et Zhou qui me comprit sans le moindre signe bâillonna notre cher Aztèque.
Les Dieux prirent congé après cela sans autre procès heureusement pour notre mexicain.
Nous avions découvert deux symboles l’Echeveau et l’épée… qui me rappelait le mythe de Thésée car ce sont les objets qu’il reçut pour aller affronter le minotaure. Je ne sais si cela a un rapport mais je garde cette information sous le coude.
Quoi qu’il en soit il me fallu lancer un sort de divination pour mieux comprendre le fonctionnement de la glyphe. Mes 2 compagnons se joignirent à moi pour un rituel des plus réussis.
Chose peu commune, nous entrâmes tous les trois en communion avec ma vision. Chacun voyant une partie de l’énigme. Un magicien dans l’ombre qui ordonnait à ses frères d’aller tuer des Dieux. Que leur confrérie survivrait. Et ils placèrent cette glyphe pour pouvoir s’attaquer aux Scions qui fêtaient leur ascension.
Zhou qui avait vu une autre partie de la scène couru annoncer à Ramesh le seul Dieu rester à portée pour nous prêter main forte.
L’écheveau symbole du destin et l’épée qui tranche la vie en coupant le destin, voilà ce qui me restait en tête. Mais Zhou voyait l’urgence de la situation.
Il avait vu des hommes dans l’hombre trancher des fils du destin de certains Dieux. Il craignait pour la vie du Dieux Grec. Mais ce dernier était repartie dans le monde supérieur. Ramesh accepta de lui transmettre notre message et nous lui expliquâmes ce que nous avions vu.
A la prononciation des mots « groupe de la lame et écheveau » Ramesh devint livide. Un groupe de scion renégat qui normalement avait disparu depuis longtemps avait sévit, il y a plusieurs siècle. Il nous révéla également que ordgos scion de dyionisos, connu au XIX siècle sous le nom de
james orliagan leur avait échappé et qu’il était notre seul lien avec ce groupe. Nous apprîmes à cet instant que ceux qui entraient en contacte avec leur piège était marqué et que nous connaîtrons certainement le même sort que ceux qui avaient péri récemment. Je le savais que c’était un piège… mais avions nous le choix ?...
Ce groupe de Scion travaillaient pour les Titans mais avaient échoué la dernière fois contre les mêmes Dieux qui nous avaient contacté. Leur échec aurait du leur coûter la vie. Quoi qu'il en soit ils avaient bel et bien disparu depuis et seuls quelques petits actes mineurs de copycat avait été relevé depuis.

Bref il va falloir le retrouver cet Ordgos... pour en savoir plus.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Dim 13 Mar - 22:47



(merci à Bubonicus pour cette belle réalisation)

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Sam 26 Mar - 19:31

Carnet de Route de Morgane : 24/03/2011
Salle de repos quelques temps après la découverte des corps inanimés des Dieux.
« Nous attendions le retour de Xololt quand un lion néméen apparu dans l’entrée. Je sentis immédiatement qu’il n’était pas normal … pas aussi agressif que l’on aurait pu le penser. Un gros minou en faite… dire que j’ai toujours voulu en caresser un.
Suite à cela un Beau black fait son apparition. Je me suis vu revenir 15 ans en arrière dans la série Starky et Hutch , un authentique Huggy les bons tuyaux se trouvait devant nous. Il cherchait son Lion et s’appelait Lyonlé. Un loa certainement …
A peine avons sympathisé que je me sens suffisamment en confiance pour lui demander ce qu’il fait ici. De cette confiance naquît la sienne car il nous parla sans détour du rêve prophétique qu’il avait fait. J’aime les gens francs. Il semble de ceux-là ou alors il est vraiment très habile.
La présence du seigneur Ramesh me conforta sur la légitimité de la présence de Lyonle. Il doit avoir sa place dans le groupe.
Zhou s’est présenté sous le faux non de Yang… je me demande pourquoi … peut être n’a-t-il pas ressenti la connexion entre nous trois… Je lui demanderai quand nous seront seuls. "Suis-je bête c'est son nom de Famille!
Vraiment il faut que je reste attentive aux détails..."
Huggy m’a reconnu, il semble qu’il ait bon goût en matière musicale … cela fait toujours plaisir.
Sans savoir pourquoi autant de confiance s’était instaurée dès le début, je lui parles des corps des Dieux et ils se lance également dans l’enquête avec nous.
On lui raconte alors l’histoire de la Confrérie de la Lame du Destin.
Le lion s’est transformé en Chat et est monté sur l’épaule de Lyonle… décidément un groupe atypique …
Zhou a procédé à une autopsie des corps et on a relevé des moulages des armes qui ont servit au massacre. Des armes blanches Katana et Xiphos. Ses deux armes utilisées l’une après l’autres Cœur puis tête… comme pour un rituel.
Les Katanas portaient une marque … un symbole de Dragon. Cela me paru clair qu’un clan de Ninja d’ombre agissait dans cette histoire. Le Xiphos lui porte une Marque de Toile d’araignée… la marque du destin.
J’ai contacté mon Ami du FBI, sacré Sullivan, si je n’avais pas peur pour lui je le garderai bien près de moi. Il me donna des renseignements sur les marques de Dragon des Katana. Un de ses sabre fut vendu aux enchères à Tokyo au Japon à des Yakusas. Mais ses derniers furent tous tués par un assassin… Ninja d’ombre… Les photos de corps, leur expression de terreur et le fait qu’ils n’aient pas pu tirer un coup de feu, me fond penser immédiatement à des Shinobis. Pas de certitude mais de réel soupçons.
Pendant se temps l’autopsie avançait. Le cœur était pétrifié dans une position étrange. Comme si les corps avaient été stoppés par un arrêt du temps. J’ai senti la même marque que le magicien de la Confrérie. C’est son œuvre. Du coup nous en avons déduit que les Dieux n’étaient peut être pas mort mais juste en stase ou pétrifiés. C’est une sorte de sort d’emprisonnement… heureusement qu’aucun rite funéraire ne fut pratiqué car ce sont ces derniers qui auraient pu les tuer définitivement.
On annonce à Angelo que les Dieux ne sont pas morts pour éviter que ces derniers soient définitivement abandonnés, incinéré ou ne je sais quelle autre pratique mortuaire qui leur serait fatale.
Arrivés, au camion nous nous détendons avant de reprendre nos recherches. Un certain Orligan aurait échappé aux Yakusas… Décidément que ferai je sans toi, Sullivan ?
Nous décidons alors de prendre l’avion pour le Japon.
Décidément le Camion de Zhou nous réserve bien des surprises. C’est un vrai « transformers ». De camion il se transforme en transport aérien, et nous voilà parti pour le Japon.
Des nouvelles donc de mon cher Sullivan en cours de vol, il m’a trouvé un contact au Japon, des Forces antigang. Nous le rencontrerons à notre arrivée sur place.
Zhou nous a trouvé des nouvelles de Ordgos (Orliagan) aux USA… il aurait eu un saloon et il s’y serait passé des choses … la question est : est ce arrivé avant ou après le Japon… nous continuons notre route vers le Japon.
Nous nous mettons à parler de Spartacus un fils de Dieu qui se sentit abandonné par son père… cela réveille de vieux sentiment en moi. Je crois que je comprends mieux que quiconque ce qu’il a ressenti. Mais les Titans ont tiré cela à leur avantage en le détournant des Dieux.
Sur cette discussion, je reste pensive et me laisse bercer par le vrombissement de l’avion. Un peu de repos me fera du bien… qui sait ce qui nous attend à la prochaine étape.


_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Ven 1 Avr - 9:30

LCarnet de Route de Morgane : 30/03/2011

Lettre à elle même, réflexion... sur l'épisode du Japon.

Je ne comprends pas pourquoi le destin s'acharne ainsi. Je trouve une équipe et voilà qu'elle se disloque en deux temps trois mouvements.
Nous avions rencontré Xolotl à Las Végas et déjà nous avions rencontré des difficultés avec son caractère. Il traite les filles avec … hum un irrespect qui me rappelle trop de mauvais souvenirs mais je lui ai laissé le bénéfice du doute.
Ensuite il se présente à nous sous un faux nom … et ce malgré que nous ayons fait l’effort de lui révéler notre véritable identité… peut être ne s’en était il pas rendu compte mais le doute plane encore.
Puis il s’est mis, plus tard, la colère d’un Dieu à dos en agissant sans diplomatie face à ce dernier et en l’insultant indirectement. Ce manque de jugement me surpris mais surtout je ne compris pas l’intérêt de ce comportement. Zhou semble être d’accord avec moi mais bon, nous aurions pu à ce moment là de l’histoire nous tromper encore sur le compte de Xolotl.
Puis nous avons eu les problèmes suivants.
Il a laissé un être humain poster la vidéo du camion de Zhou sur internet… et là je me suis dit mais comment ne peut-il pas voir à quel point c’est dangereux de laisser nos ennemis connaître nos atouts ?
Je passerai sur le fait qu’il nous disait que nous l’avions abandonné alors même que c’est lui qui nous avait laissé tomber.
Suite à notre arrivée au Japon je demande au groupe de bien vouloir faire attention à ne pas trahir la présence de mon contact et de me laisser faire. A ce moment, sans prévenir quiconque, il manipule un jeune homme pour qu’il s’arrache la peau devant tout le monde. Prise de panique et croyant à une attaque extérieure je force mon contacte à partir avec moi au détriment des règles élémentaires de couverture.
Nous apprendrons après par l’intermédiaire de Lyonle que tout ceci était du fait de Xolotl … merci la messagerie du portable. Je décide de partir en voiture avec le groupe, prenant les devants dans un commandement imposé par les circonstances plus que par un choix personnel. Dans le véhicule Xolotl refuse de conduire … insultant mon indique en insinuant que c’est à lui que devrait revenir le devoir de conduire. Bref je passe encore une fois … mais au moment où je me concentre pour l’interroger et ne pas oublier quoi que ce soit d’important à dire à mon contact, je perçois une musique qu’il m’est impossible d’éteindre. Je me suis rappelé que l’autre moment où cette musique retentit fut en présence de Xolotl. Demandant gentiment qu’on éteigne la musique, Zhou casse le poste de radio … mais la musique continue.
Et ma colère gronde… comment osé diffuser une autre musique que la mienne et me l’imposer ?
Je décide d’utiliser mes charmes pour contraindre Xolotl à arrêter celle-ci. Enfin j’ai le calme et je peux reprendre mon interrogatoire. C’est du moins ce que j’ai pensé… Mais voilà que Xololt sans ménagement me coupe dans mon interrogatoire pour me contraindre à son tour de ses pouvoirs enjôleurs, me perturbant complètement et causant l’irritation de mon contacte … ce dernier nous quitte d’ailleurs en colère.
Une fois seuls, Xolotl , devient un peu agressif … il faut dire que mes deux autres compagnons ayant vu ce qui se passait rongeait leur frein également.
Je décidais d’éviter les combats … en essayant la discussion. Mais rien … à aucun moment il ne reconnu une maladresse ou quoi que ce soit qui m’aurait permis de penser que l’on aurait pu s’adapter l’un l’autre. Je décidai de quitter le groupe… demandant à Zhou et Lyonle s’ils souhaitaient venir avec moi, ce qu’ils firent. Je laissais mon téléphone à Xolotl au cas où il devait changer d’avis…
Sa réponse fut de m’envoyer un message pour me dire qu’il partait en quête de Sherman… seul …
Je sens qu’il va falloir qu’un jour on le retrouve car il sera surement dans la panade sous peu…
Espérons que cette séparation ne lui coutera pas la vie…

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Dim 3 Avr - 21:45

Mon cher carnet de voyage … voici quelques informations relevé durant notre trajet vers le Japon et une fois sur place avec l’aide de man indic Japonais.
Nous avons localisé le Saloon de James, C’est en Arisona plus exactement à Sherman. Selon nos sources il y aurait eu une bataille dans cette ville avec beaucoup de mort. Des indices laissent supposer à un combat contre des êtres surnaturels. Ce James possède d’autres noms … James Orligane que nous connaissions déjà mais aussi Serguei Ordogov… Certaines lettres sont communes avec les Deux noms de famille. C’est une piste sérieuse …

Concernant Spartacus, il aurait été en conflit avec des scions qui l’auraient laissé quasiment mort ; à la suite de quoi il se serait rallié une secte dont on ne sait peu de chose actuellement mais dont les membres se nomment Frère entre eux.

Quand à Jinta, il serait moitié Japonais et moitié Coréen. Il vent dans l’ombre toute sorte de chose entre autre pour la mafia japonaise. Il serait dans la ville de Kita-Kyushu.

Concernant maintenant le Clan du Katana :
Il serait un clan de ninja très secret dont la fondation remonterait aux origines du japon. On l’aurait soupçonné de chercher à déstabiliser le Japon. D'autres sources le considèreraient plus comme des mercenaires

Concernant les Armes en question : le forgeron des sabres serait un être légendaire qui fournirait leurs armes au Clan. Ses mêmes armes serait le fruit d’un rituel et du travail du dit Forgeron.
Supposition : elles sont peut être des reliques.

Concernant les Yakusas tués après la vente aux enchères :
Les morts faisaient parti du Taneka Gumi et leur chef était le Sahtei de Hasegawa-san, un haut responsable du kudo-kai. Il était le petit frère donc un subordonné de Hasegawa.
"Le kudo-kai est la plus puissante organisation de l'ile de kyushu et une des plus nombreuses du japon.
La tuerie a eu lieu dans la ville de kita-kyushu sur l'ile de kyushu.
Le chef du Taneka gumi, Taneka-san, voulait bien se faire voir de Hasegawa-san.
Les rumeurs disent que les autres clans n'y sont pour rien dans ce massacre mais que ce serait plutôt l'œuvre d'une espèce de secte obscure, une légende chez les yakusas, sur laquelle mon indic avait déjà enquêté. Malheureusement froissé il ne nous a laissé qu’un dossier mais ne nous a pas raconté son enquête. Il me faudra plancher là-dessus.
Voilà pour l’instant … je fouille ma mémoire pour ne rien oublier … mais je ne vois rien pour l’instant de plus.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Ven 8 Avr - 19:37

Lettre de Morgane à Son père : 8/04/2011
Cher Père,
Voilà longtemps que je n’ai pas envoyé mes pensées vers vous. Mais un de vos amis, je l’espère à su m’éclairer sur nos relations et alléger une peine qui était pour moi un lourd fardeau et que je vous reprochais de porter.
Vous pourrez remercier Maitre Bay Mu Da.
Je profite de l’occasion pour vous dire que nous sommes sur les traces d’une organisation d’ancien Scion, des traitres qui ont rejoint la cause des Titans : la Confrérie de la Lame du Destin.
Un scion de Dyonisos James Orliagan alias Sergueï Orgdov ou encore Ordgos leur a échappé mais il le fuit depuis ce temps … peut être a-t-il fait partie de leur Fratrie et les a quitté… je ne sais pas exactement.
Quoi qu’il en soit un Dénommé Spartacus fut lui aussi reconnu comme un des membres de cette confrérie ainsi que des Clans de Ninjas.
Nous étions mal parti avec un de mes compagnon un dénommé Xolotl mais il est plus que digne d’intérêt… Il a sauvé Sullivan en risquant sa propre vie… Il est clair maintenant que c’est un vrai guerrier et qui a gagné sa place dans mon cœur autant que mon estime. Je ne parlerai que rapidement de Zhou et Lyonlé deux compagnons sur qui je peux plus que compter.
Pour tout vous dire récemment nous avons eu une piste : Sullivan m’avait appelé de Séoul car il était sur la trace de la confrérie … il avait pris trop de risque par rapport à ses compétences … et un danger planait sur lui. Il fut téléporter en Tchétchénie … par qui ou quoi bonne question… ce qui est sur c’est qu’avec mes amis nous sommes arrivés à le pister et à le rattraper … heureusement d’ailleurs car il était poursuivit par des forces militaires que nous avons du éliminer pour le sauver de ce mauvais pas.
Je ne résiste pas à l’envie de vous raconter ce moment épique.
Pendant que Zhou maniait de main de maitre son Camion Volant (celui si se transforme en avion … une bonne idée pour l’avenir d’ailleurs …mais je vous en reparlerai plus tard), Je tirai sur les véhicules qui poursuivaient mon Sullivan. Deux explosèrent d’un seul coups mais notre vitesse ne nous permis pas d’éviter complètement les dégâts. Je vous remercie de m’avoir appris Deus Ex Machina car ce sort nous sauva la vie. Xololt nous évita de prendre trop de risques au niveau des radars, Zhou conduisit comme un pro et Lyonlé produisit des gerbes de feu semblable au rayon du soleil … Xololt se téléporta à travers les ombres pour atteindre un hélicoptère et éliminer un pilote, Lyonlé et moi-même avons détruit les poursuivants de Sullivan, Quand à Zhou il percuta un hélicoptère pour le faire s’écraser.
Mais au détour d’un chemin un Tank barra le passe de la voiture contenant Sullivan, qui se précipita dans le ravin … Sans prendre le temps de viser je tirai dans le canon du tank pour déclencher son Obus, dans le même temps Lyonlé envoya une rafale de feu sur le tank. D’une action et de l’autre, le tank explosa, libérant le passage. Zhou en profita pour esquiver les débris et arrêter notre véhicule.

Xolotl avait profité de ce moment pour se jeter dans la voiture de Sullivan et le sortir de ce piège mortel. Nous les récupérâmes sur une corniche … sauf même si Sullivan était très blessé.
Zhou soigna Sullivan … je me sentis soulager. Je vous envoie ce message… sans avoir encore parler à Sullivan pour savoir ce qui lui est arrivé … trop contente que pour une fois la destiné ait accepter de ne pas tué un de mes plus important protégés…
Je vous tiendrais au courant pour la suite…
En espérant vous revoir, affectueusement
Votre dévouée Fille, Morgane.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Ven 29 Avr - 23:48

Session Start: Thu Apr 28 20:21:07 2011

Encore un soir où Morgane écrit seule son récit de ses dernières heures. Le bruit du camp, le crépitement d’un feu de bois sur lequel boue une petite marmite. Mais avant de bruler les pages de son carnet comme on envoie un courrier à la mer, elle repense à ce qu’elle a vécu et couché sur le papier.
Le camion est là, Sullivan vivant se repose. Un verre à la main histoire de fêter notre victoire épique, nous ne restons pas longtemps tranquilles. Nous sommes au cœur de la Tchétchénie dans une zone de combat contrôler par les Russes. Le stress reprend vite le pas sur le goût de victoire. Partir au plus vite tout le monde est d’accord mais pour où ?
Morgane surveille le ciel après avoir vu la chasse Russe passer dans le Ciel. Zhou camoufle le camion en camion Russe.
Mais on sait que cela ne tiendra pas longtemps …
Alors Morgane demande à ouvrir le poste de réception des messages de l’armée Russe et décode les informations qu’elle y entend… Finalement le peu de formation militaire et ses quelques bonne lecture sur le sujet lui auront servi à quelque chose. En quelques minutes Morgane et ses compagnons se familiarise avec la langue Russe et décrypte les messages de l’armée… Morgane place les mouvements de l’armée Russe sur une carte et analyse les prochains mouvements de troupes. Elle calcule au plus juste un moyen de sortir de la zone sans trop de casse… mais un message radio la pousse à prendre les décisions sur le fait … ils vont bombarder la Zone on sera vraiment au cœur des hostilités.
Après hésitation, ils se lancent vers les territoire Tchétchènes car ils sont moins équipés et que leurs tires risque donc d’être moins fulgurant…
Zhou retransforme son Camion en Avion… vraiment c’est un objet des plus intéressant. Tout le monde est à son poste pour riposter au cas où.
Partis en Rase-motte pour éviter les radars, Ils s’aperçoivent alors que le bombardement est largement avancé par rapport à l’horaire.
Les Russes se savaient certainement espionnés … ils ont feinté.
Les bombes pleuvent de tout côté. Morgane et Lyonlé offrent un spectacle de tire de barrage sans précédant dans l’histoire… mais c’est l’apocalypse et seul les dons de pilotage de Zhou pourraient leur permettre d’échapper à un destin funeste.
L’arme de Morgane devient automatique et c’est une pluie de feu qui entoure l’avion.
Le ciel s’enflamme réduisant à néant la visibilité mais c’est sans compté des yeux de Lyonlé et Morgane qui fouillent de leurs divines perceptions les flammes pour guider Zhou.
L’avion se cabre et fonce droit vers le ciel pour éviter le nuage de napalm qui s’abat sur la Zone.
La zone explose, projetant des nuées de poussières et de flamme dans le ciel.
Et les nuées de missile reprennent de plus belle… il devient clair que le salue proviendra d’une fuite providentielle.
Morgane applique ses paumes sur l’avion pour le protéger des flammes et des explosions renforçant ainsi sa résistance…
L’enfer s’abat de nouveau sur terre et rugit tel un monstre prêt à les avaler…
Le mur de flamme s’avance dans leur direction… Zhou cabre l’appareil et monte en flèche poussant la machine dans ses retranchements … les instruments s’affolent.
Tout vole dans l’appareil … rien de ce qui n’est pas attaché reste en place… et leur monstre d’acier remonte tel un phénix renaissant de ses flammes ou tel un projectile craché par un volcan.
Les instruments s’affolent, on y voit plus rien dans ce mélange de feu et de poussière … mais l’œil de Lyonlé perçoit un bombardier droit devant !!
Zhou manœuvre pour l’éviter et Morgane tire dans le bras du pilote du bombardier … un tir faisant basculer l’homme d’un seul coup et précipitant son avion à l’opposé de nos héros.
Les avions se frôlent mais ne se touchent pas … encore de la fumée … décidément rien ne leur est épargné.
Même si l’envie de traquer les bombardiers russes leur est venu à l’esprit, ils décidèrent de laisser les bombardiers retourner à leur base, ils s’échappèrent vers les lignes Tchétchènes.
C’est alors que les avaries sont signalées par l’ordinateur de bord, il faut atterrir mais seule une petite piste se présente à eux… plus le choix il faut se poser.
Morgane attache Sullivan à une couchette munie de sangle, et tous se mettent des ceintures de sécurité.
L’œil de Lyonlé devient le radar de Zhou et à eux deux ils amorcent la descente …
Lyonlé se met à prier, son « Chat » se terre sans demander son reste et tout le monde retient son souffle.
Zhou manie son manche comme un maitre des art martiaux qu’il est … Il semble inébranlable.
L’avion touche l’herbe et s’embourbe faisant glisser son arrière. La situation semble désespérée.
Le vide s’approche … la fin du petit plateau …
Les trains d’atterrissage labourent le champ, l’arrière percute un rocher rétablissant de justesse l’axe de l’avion avant le gouffre qui s’ouvrait devant eux.
Morgane va alors voir son Sullivan pour voir son état. Lyonlé se jette sur son lion pour lui faire de papouille. Zhou prend soin de tout le monde … Chacun un sourire au visant … ils sont en vie.
L’appareil lui est en sale état.
Zhou transforme le véhicule en camion, cela semble mieux pour les réparations.

Mais pas le temps de trop se réjouir, Morgane entend les troupes annoncer un redéploiement terre pour bientôt… Nos héros auront-ils le temps de réparer ?
Une journée … et même si les nouvelles annoncent l'arrivée des troupes dans quelques jours on ne sait si on peut faire confiance à leurs informations.
Morgane profite de l’accalmie pour consulter les photos des illustres combattants Tchétchène de la région. On ne sait jamais… ça pourrait servir se dit elle.

Puis tous prennent le temps de prendre l’air pour surveiller la zone à partir du dehors.
Deux corbeaux semblent regarder Lyonlé. Ce dernier semble courroucé par leur comportement.
Mais Morgane les identifie immédiatement Hugin et Munin les fidèles compagnons de son Père. Les Corbeaux messager d’Odin seraient ils là pour elle ?

Les Corbeaux les invitent tous à les rejoindre.
Morgane et Zhou saluent respectueusement les deux volatils mais Lyonlé tarde à le faire…
Les deux compagnons à plumes se permettent de traiter Lyonlé avec légèreté peut être humour … mais ce dernier fut vexé et c’est compréhensible vu la tension de ses derniers temps.
Il fallut à Zhou et Morgane quelques mots apaisant pour éviter un incident diplomatique.
L e lion s’en est mêlé mais au final juste une certaine tension et pas plus de dérapage que cela.
Il est vrai que les chats aiment a jouer avec les animaux …ceci expliqua peut être cela.

Hugin et Munin leur offrirent leur aide, les emmener se cacher des ombres qui n’allait pas tarder à arriver. Un objet magique en main (offert par les Corbeaux) Morgane transforma le dessous du camion en loup géant afin de conduire l’équipe au près d’un contacte de son père qui devait les aider dans leur quête.

Cette forme de loup leur permit de voyager rapidement avec le camion sur le dos. Lyonlé se détendit même au point de se rouler une clope qui fait rire.
A l’arrivée Hugin et Munin révélèrent à Morgane qu’ils ont été spécialement envoyé pour elle par son père et qu’il lui dit de prendre garde car sur elle se trouve un mirroir d’illusion et qu’il fallait faire se méfier car tout n’est pas ce qu’il semble être. Odin ne semblait pas en savoir plus … ni surtout de qui elle devait se méfier. Mais elle savait désormais qu’il ne fallait plus rien prendre pour argent comptant.

Morgane invita ses compagnons à vérifier que toute trace d’illusion n’était présente en ce moment sur elle ou les autres mais ils ne virent rien…

(suite au prochain épisode ^^ et oui la fin ... quand je serai moins fatigué ^^)

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 4 Mai - 22:43

Morgane constata alors que Lyonlé était très en colère contre les fidèles alliés d’Odin… et se promet de lui demander plus tard pourquoi cela était ainsi.
Hugin et Munin leur dirent qu’il fallait attendre une personne qui devait un service à l’un des Fils du seigneur Odin et dire à Morgane de se présenter en lui disant : « le loup du nord vient reclamer son offrande ».
Après le départ des deux volatiles, chaleureusement remerciés par Morgane, une troupe de Tchétchènes débarque armes aux poings … après les présentations d’usage et la phrase annonciatrice, Iqbal, leur Chef, décida de les considérer en allier et pria tout le monde de le suivre pour les amener à son camp où ils seraient en sécurité un certain temps.

Celui qu'ils rencontrèrent se dénommait Iqbal, un des chefs de la rébellion Tchétchène. Un musulman charmant qui avait tout l’air d’aimer ses hommes et avait un profond respect et un amour sans faille pour sa femme. Morgane en fut ébranlée.
Lui le chef de guerre des loup de Tchétchénie, ne ressemblait pas à ces hommes devenus trop inhumains au contacte de la guerre. Mieux il semblait émané de lui une certaine paix.

Après les présentations et installer dans le camp les trois compagnons commencèrent à parler à Iqbal. Il leur dit qu’il n’était pas là que pour les accueillir mais qu’il pensait qu’il pouvait leur apporter des réponses. Il leur appris que le frère de Morgane était passé il y a bien longtemps et qu’il avait éveillé Iqbal à la connaissance des Dieux sans pour autant chercher à le convertir. Iqbal gardait de cette époque un bon souvenir du Frère de Morgane.
Morgane touchée par cette rencontre décida d’offrir un présent à Iqbal. Elle lui donna toutes les positions russes dont elle avait entendu parlée durant l’attaque et les ordres de repositionnements.
Il évoqua des phrases qui laissaient à penser qu’il en savait beaucoup sur nous et sur nos ascendances.
« je suppose que vous êtes la pour vos parents divins »
"je sais ce qu'est votre nature"
"si le chef des dieux du nord vous a envoyé a moi ce n'est pas que pour le gite et le couvert il doit avoir son idée je suppose"
Oui, certainement qu’il avait une idée, nous faire rencontrer le seul homme peut être sur terre à avoir vu des Dieux Vivants et à avoir réussi à conserver sa foi.
Il dit également : « " lorsque votre frère m'as sauve, des corbeaux sont venus et m'ont dit que votre frère ne réclamerait pas sa dette, mais que sa petite sœur viendrait et je devrais l'aider dans sa quête par mes réponses a ses interrogations"
Ils apprirent en suite qu’Iqbal connaissait Sergueï Ordgov et que ce dernier résidait à Moscou.
Ce dernier était venu l’aidé à une époque puis avait disparu. Il fut suivit à l’époque par un autre homme qui leur appris la guerrilla. C’est ce dernier qui l’aida à devenir chef et à structurer les Loups son organisation. Cet homme est Jackal un homme typé moyen-oriental.
Il revint alors sur le dénommé Sergei en précisant qu’il était protéger par la mafia Russe.
Un de ses contacts là bas est un certain Dimitri. C’est ce dernier d’ailleurs qui les fournis en arme.
Quand à Jackal, c’est un homme qui est emprunt de liberté et qui mène des combats contre la tyrannie à travers le monde, toute forme de dictature ou d’oppression du peuple.
« Cela rappel la vie de Spartacus » se dit Morgane en silence.
Iqbal leur fournit alors l’adresse de Dimitri.
Il faudra alors lui dire un mot de passe : "les loups du plateau de l'est vous envoient."

Jackal semblait bien faire parti de la confrérie de la Lame du Destin car il portait son symbole sur son arme. Ce dernier en avait parlé brièvement à Iqbal.
Il leur parla du peu de renseignement sur la vie de Jackal…
Un homme qui subit plus jeune l’influence tyrannique de son père et qui s’échappa. Le prix de cette fuite fut la perte d’un œil, d’après Iqbal. Car ce dernier avait remarqué que son œil gauche était étrange.
« un œil étrange, une personne typé du moyen orient… cela fait penser à l’œil d’horus et peut être que nous avons à faire à un scion égyptien … cela mérite réflexion » pensa Morgane.
Jackal ne semblait pas vraiment mauvais au dire de Iqbal. Il semblait animé de bonnes intentions comme créer un monde juste… « Tout le monde pense savoir ce qu’est un monde juste selon ses propre critère… et si nous aidions les humains à créer un monde à eux … » se dit Morgane « Il faut vraiment que je parle à Iqbal et sa femme en particulier, c’est important, je ressens quelque chose de puissant, il me faudra leur en faire part. »
Morgane reporta la discussion vers son frère et Iqbal lui raconta alors sa propre histoire :
« Votre frère orkhall était un homme bien. Il me sauva d’une créature de cauchemar lorsque j’avais 7 ans. Je l’ai d’abord pris pour un envoyé de Mahomet lorsqu’il usa de ses pouvoirs pour vaincre la créature qui attaqua mon village. J’ai une dette envers lui. Mais il ne voulu pas que je m’acquitte de celle-ci. Il me révéla qui il était et d’autres choses … j’aimerai bien le revoir » conclut il, le regard nostalgique. Morgane lui promis alors de transmettre l’information à son frère.
Ils apprirent alors que la créature de cauchemar était un loup géant, très certainement un Fenrir.
Et le frère de Morgane surnomma Iqbal, le jeune loup pour le récompenser de son courage face aux évènements.
La discussion revint alors sur Jackal. Ce dernier décrivait son père comme étant un homme puissant, mauvais n’hésitant pas à utiliser ses propres enfants comme exécuteur et qu’il était entouré de collègue encore plus mauvais.
La discussion s’éternisa encore sur le sujet de Dimitri dont ils obtinrent la description, un russe blond, les cheveux courts, un peu costaud mais sans plus et surtout un vrai vrp de l'armement. La meilleure façon de l’aborder semble de ne pas le prendre de haut et surtout de ne pas se montrer menaçant. Un peu d’argent faciliterait bien évidemment les échanges.
Il semble honnête en ce sens qu’il n’a jamais trahi Iqbal dans ses transactions d’armement, un homme d’honneur. « Un bon commerçant de mort, un tueur d’enfant vendeur de mine » se dit Morgane en elle-même sans rien laisser paraître.
Morgane entrepris alors, à la surprise voir au désagrément de Zhou, de discuter philosophie de guerre avec Iqbal. Au grand étonnement de Morgane, il montra ses propres opinions et non celles des autres scions ou demi-dieux qu’il avait croisé. Sa volonté délivrer son pays et ce sans se cacher dans un Jihad. Un vrai défenseur des libertés.
C’était important Morgane lui parlerait en privé. Sa dernière phrase raisonnant encore dans sa mémoire : « je sélectionne en mon âme et conscience et mon dieu me jugera pour mes actes. »

Le lieu où tous se trouvait se nomme l’antichambre des enfers selon Sergei. Il lui servit pour se cacher de ses poursuivants.
Sergei revint alors dans la discussion.
Zhou : "Mais Serguei... A quoi ressemble-t-il? Et comment faire pour obtenir sa confiance?"
Iqbal : « et bien il est brun, cheveux mi long, 1m80 je dirais. je ne sais pas trop quoi vous dire d'autre… ah si ! Il a une cicatrice qui part du haut du front jusqu'au coup. »
Ainsi s’acheva la soirée …

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Dim 8 Mai - 12:18

partie: du 5 mai 2011

La discussion repris après s’être restauré l’ambiance détendu poussa Morgane à poser une question disons plus personnelle. « Dites voir Iqbal, vous n’auriez pas une dent du loup Géant qui attaqua votre village des fois. »
- Si bien sur j’en ai une en collier au tour de mon cou.
- Si vous n’y teniez pas trop serait il possible de me la céder ?
Après avoir expliquer pourquoi elle tenait à posséder cette dent Iqbal concéda à lui dire qu’une sorte de sage vivait dans la montagne un peu plus loin et qu’il pourrait très bien lui donner ce qu’elle espérait.
Il est vrai qu’elle se voyait comme une louve protection depuis quelques temps et elle savait qu’une dent de Fenrir lui permettrait d’accéder au domaine animal. Elle pourrait ainsi commencer cette voix et ne pas être qu’une image de louve… Cette pensée romantique la fit sourire puis elle continua la conversation.
Iqbal lui proposa de lui laisser son fils comme guide pour qu’elle et ses amis soit guider jusqu’à l’ermite. Elle en fut une fois de plus touchée.
Le sage du village avait gardé la dent offerte par le Frère de Morgane et semblait la conserver depuis. Le groupe accepta donc de commencer par s’y rendre avant de repartir en quête pour trouver Sergei.

C’est alors que l’on annonça le réveil de Sullivan… « En vie et réveillé enfin ! »pensa Morgane toute excitée. Elle se mit debout en un bon et à peine une excuse bredouillé à la hâte elle était sorti vers la tente de son protégé. Ses amis lui emboitèrent le pas instantanément tout prévenant qu’ils étaient.

Sullivan en bonne santé, Morgane rassurée ils ne tardèrent pas à lui poser toutes les questions qu’ils leur brulaient les lèvres depuis qu’il l’avait trouvé inconscient.
Tout d’abord, ils comprirent que Sullivan en savait beaucoup plus sur la nature des scions et en particulier sur Morgane. Et que le fait de se retrouver à plusieurs kilomètre de Séoul en si peu de temps ne pouvait que confirmer se qu’il avait découvert.
Le plus important est qu’il avait réussit à avoir des informations importantes et qu’il pouvait enfin les expliquer.
Xololt semblait avoir abandonné le groupe une fois de plus ne laissant qu’un mot simple à Sullivan : il avait besoin de savoir qui il était vraiment … de faire un point sur lui-même et qu’il préférait s’éloigner du groupe au moins un temps.
Sullivan raconta son aventure… Il était à Séoul en Corée pour récupérer des informations sur le Vol et le massacre au japon, lorsque des hommes armés firent irruption pour le coincer dans un café. Mais un homme, semble-t-il, réussi à le coincer et il sentit comme une impression étrange d’être transporté ailleurs d’un coup… puis on chercha à l’enfermer dans un coffre de voiture.
Mais profitant d’un moment d’inattention de son ravisseur, il poussa l’homme et vola le véhicule. Il s’en suivit la course poursuite avec l’armée Russe, les chars et les hélicoptères…
Un vrai as du volant ce Sullivan… tous furent d’accord pour l’admettre.
Les brides d’informations que pu entendre Sullivan furent les suivantes :
- Ses ravisseurs parlaient de remettre aux pas des Scions.
- Ses ravisseurs ne se nommaient pas entre eux Scions.
- Un contact de la CIA avait déjà mis en garde Sullivan de ne pas trop creuser ce dossier mais il n’en a pas tenu compte.
-Un homme, typé Men In Black, est venu, en suite, chez lui pour l’intimider et lui demander de ne plus continuer sur cette affaire. Mais il n’en a pas tenu compte non plus.
- Son enquête était sur le Coréen, l’antiquaire et c’est cela qui a du le faire repérer.
- Les ravisseurs de Sullivan ont voulu l’attraper pour le savoir ce qu’il savait, le rééduquer, et faire en sorte de mettre « les scions » sur une piste plus appropriée.
- Sullivan se souvient également d’un type à Séoul qui lui a semblé disparaitre d’un coup et qui ressemblait à un Ninja avec un sabre, le même que celui dont il avait eu les images.
- Il a également rencontré celui qui a vendu le sabre au Yakuza … le Coréen.
- Il ne sait pas si le Ninja est avec les autres ou non.
- C’est le Coréen qui a dit à Sullivan tout ce qu’il y avait à savoir sur les Scions.
- Il leur apprend également que le sabre est une arme de Scion et que certains humains en connaissent l’existence.
- Le Yakuza cherchait à acquérir le sabre pour l’offrir à son Chef.
- L’attaque des Ninjas n’était en réalité le fait que d’un seul homme et avait pour but de récupérer le sabre.
- Le ninja est venu voir le Coréen Jinta pour le dissuader de continuer à vendre ce genre d’objet sinon il finirait comme le Yakusa … mort et enterré. Jinta étant mort de trouille, il semble qu’il ne soit pas de mèche avec le Ninja.
- Sullivan connait le lieu de résidence de jinta… un vrai bunker depuis les derniers évènements avec les Yakuzas.
- Le sabre aurait appartenu à un Ninja qui l’aurait perdu en combat et ignorait sa valeur. Jinta l’aurait alors récupéré. Il a contacter des amateurs du genre pour revendre l’objet… « Ce qui veut dire que ceux qui l’ont attaqué sont certainement dans cette liste ou du moins un de leur contacte. » Se dit Morgane.
- Sullivan fut aidé dans sa fuite par un Médaillon. Un médaillon que lui aurait remis un enfant qu’il aurait aidé aux états unis.

Durant l’énumération de toutes ces informations, Zhou chercha à soulager Sullivan de son fardeau : apprendre l’existence des Scions, que Morgane était l’une d’entre elle et qu’elle était la fille d’Odin, le Père de Toute Chose. Cela rajouté à la course poursuite, la téléportation et l’accident, commençait à faire beaucoup. Mais lorsque Zhou chercha à le soulager, ils prirent tous les deux une décharge électrique. Morgane finit par apercevoir un Talisman sur la poitrine de Sullivan. Ce dernier était magique et semblait protéger Sullivan. Une analyse plus poussée révéla qu’il avait été réalisé par le Frère de Morgane Orkhall, celui qui aida Iqbal dans sa jeunesse. Le sort ressemblait à Deux ex Machina mais réaliser dans une autre forme et pour n’aider qu’une personne … un être humain.
Ce talisman il, l’avait reçu de la part d’un enfant à New York en échange d’un petit service. La forme de l’objet rappela les origines de Morgane, c’est pour cela qu’il décida d’accepté l’objet. Décidément il semblait ressentir des sentiments que Morgane ne voulait pas voir… peut être se voilait elle, elle-même la face…

Lords de son périple en voiture Sullivan se sentait comme un loup qui courait à perdre haleine… ce sentiment finit par donner raison à Morgane, c’était bien son frère qui était à l’origine de ce pendentif.
Morgane conseilla à Son amis de voir Iqbal et de discuter avec lui et sa femme de ce qu’il ressentait en ce moment. Elle avait eu un peu plus tôt une discussion importante avec le couple. Un grand respect naissant de cette rencontre, elle avait non seulement envie de les protéger mais aussi de les connaitre, de partager cette sagesse qui émanait d’eux, de faire partie de leur famille. C’est en ces termes qu’elle fut acceptée par le couple. Un lien invisible naissant de cette rencontre, une alliance, comme si ses amoureux formaient le lien invincible qui nouait Morgane à sa propre humanité.

C’est en ces moments d’intenses émotions qu’ils durent se préparer au départ. Le camion étant près, il fallait les quitter, la cachette ne resterait pas éternellement sûre.
Iqbal leur confia Salim, son fils, pour les guider dans la région. Et ils partirent voir le sage qui possédait la dent du Fenrir.

Zhou décida de réaliser une prophétie qui lui permit d’avoir une étrange vision. "j'ai vu une ombre qui se projette sur une bouteille de vodka et une lame qui brille, un serpent qui semble mordre une personne, et la bouteille se brise" dit il avec un ton presque déçu. Ils pouvaient tous aller en conjecture mais il était clair que deux forces s’opposaient. Cette vision avait un rapport avec serguei, et la lame et l'ombre devait être la confrérie… mais trop peu d’éléments ne leur permirent pas d’avoir une meilleure interprétation pour le moment. Peut être devrait elle aussi user de son propre pouvoir… elle attendait d’être à Moscou pour le faire.

La rencontre avec Chayan, une sorte de mystique, perché dans sa montagne leur parue irréelle au début. Un simple être humain qui malgré son âge conservait de grande force, discutait avec les animaux comme on parle à des amis et pratiquant certaines formes de Pharmacopée … laisser penser qu’il était plus qu’il ne paraissait. Mais seule sa foi et son amour pour les créatures de ce monde pouvaient expliquer ses capacités… encore un mystère de ce monde « décidément les humains ont encore beaucoup de chose à nous apprendre » se dit Morgane.
Elle demanda si elle pouvait obtenir le Croc du Loup géant mais le Chayan leur appris que seul les personnes dignes pourrait l’acquérir et que ses amis à lui n’accepterait de rencontrer qu’une personne. Morgane se décida à aller rencontrer « ses amis ». Les hurlements des loups l’accueillir, et ce fut une rencontre indicible sans mot. Le clan des loups l’acceptèrent et les loups lui laissèrent le passage pour aller cherche le Croc. Elle vécu le moment intensément se sentant plus que jamais louve… Une fois les comparses réunis de nouveau ils prirent congé du Shaman.

De retour au camp d’Iqbal, ils durent faire leurs adieux à Sullivan. Ce dernier ayant discuté avec Iqbal, pris la décision de prendre part dans ce monde à un combat à son échelle. Sorti du FBI, il travaillerait en solo à l’aide de ses nombreux contactes. Iqbal sera la, à n’en pas douter, pour l’aider dans ce nouveau chemin.
Il se permit de faire une allusion au fait qu’il n’avait pas de femme qui l’attendait et Morgane lui promis qu’elle, elle serait là pour lui… mais comme amis. Ignorait-elle ses propres sentiments ou essayait-elle de l’épargner… qui sait… et puis ce Zhou est si charmant…

Salim pris donc la route avec eux pour Moscou. Son père l’avait formé comme il se doit et il n’ignorait pas ce que nos comparses sont… des enfants des Dieux. Mais lui aussi avait réussi à garder sa foi intacte. Nul doute qu’il serait dans l’avenir un homme au destin important.

Shansu flambant neuf les attendait et c’est métamorphosé en avion qu’il les conduisait vers de nouvelles aventures moscovites…


_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Jeu 2 Juin - 12:39

Départ pour Moscou, lyonlé assez cool dort tranquillement dans l’avion.
A son habitude Morgane compulse internet pour avoir la liste des personnalités importantes du pays d’accueil de nos héros : les personnalités des agences gouvernementales ainsi que les grands « méchants" de la mafia locale.
L’avion déguisé en avion militaire Russe , Morgane avec l’apparence d’une Agent Russe assez réputée. Ils volent vers un terrain militaire proche de Moscou.
Une fois posé, ils se comportèrent comme des agents en visite secrète pour le compte de l’armée.
Accueillis par le Colonel Keriov, Morgane se fait passé pour le Général Pétrova.
L’accueil est rustre mais Morgane se sent grisée par son talent. Le Colonel les conduit dans ses quartiers, leur propose un repas, cigare Cubain et Vodka.

Installés dans le baraquement dans le baraquement des officiers, Morgane sans son emprise suffisante, trop confiante peut être mais assurément sur d’elle demande que l’on débloque des fond pour assurer une fausse transaction histoire de rencontrer Dimitri dans de bonne conditions commerciales. Elle en fait la demande au colonel qui s’empresse d'exécuter l’ordre en oubliant pas d’exécuter la procédure qu’elle a elle-même dicté il y a quelques années pour les cas d’urgence de ce type. Cela sent le roussi mais Morgane ne se démonte pas. Elle attend patiemment la suite.
Le colonel a prévenu le chef de cabinet… Morgane se tend mais n’en laisse rien paraitre.
Peut être est ce l’occasion de rencontrer des personnes haut placé du gouvernement et enfin essayer d’ouvrir une voie diplomatique pour le peuple d’Iqbal… Mais peut être pousse-t-elle l’expérience un peu loin.
Elle questionne le Colonel et se rend compte qu’il a fait appelle au FSB service secret Russe et que le c’est au chef de cabinet du premier ministre qu’il a fait appel ainsi qu’au secrétaire du FSB. Décidément l’aventure commençait sérieusement à s’épicer.
Une heure plus tard des bruits de pas dans le couloir et de une armée de personne s’engouffre dans le bureau.
Et l’officier en charge de cette descente lance « mettez vos reliques au repos !! »
Ceci n’annonçait vraiment rien de bon… des humains qui connaissent l’existence des reliques … des militaires … ils auraient du y songer pensa-t-elle.
Après quelques menaces d’usages, ils les prient de bien vouloir les suivre.
Arrivés dans un bâtiment à l’écart l’homme écarte ses gardes et reste seul face à nos héros.

L’homme les observe et finit par dire :"je m'appelle Ievgeniorounov, je suis de la division spéciale rattachée au kremlin ». Morgane répliqua aussi sec « Parfait ».
Elle espérait certainement montrer qu’elle maitrisait la situation. Mais l’homme la démasqua car au comble de la malchance la personne dont elle avait pris l’apparence venait de partir officiellement pour la chine et les officier d’état supérieur étaient au courant. Il leur confia qu’il connaissait beaucoup de chose sur les Scions et qu’ils avaient reconnu en nos héros ce genre d’individu.
Après les avoir sommés de se présenter, les personnages s’exécutent et oui ils plient devant un être humain … comme quoi ils n’ont pas perdu de leur propre humanité.
L’homme semblait en connaitre un rayon sur la société des Dieux et leur guerre contre les Titans. Mais ne souhaitait pas impliquer son pays ni voir une bande de scions utiliser ses ressources à leur fin et risquer de voir son pays détruit.
Ils essayèrent en vain de le convaincre que son organisation et notre groupe pouvait s’unir sur des bases saine pour vaincre la guerre mais ils n’eurent qu’une sourde oreille. Il avait ses ordres… lui-même le pantin de son chef, bien formaté à ne pas penser par lui-même. S’il se trouve un Dieu est derrière son organisation et il n’est même pas au courant.
Au final ils quittèrent la base … l’homme croyant qu’il leur donnait l’autorisation et eux partant comme des princes déçus par un comportement humain trop sectaire.
Morgane leur confia un moyen de les joindre via un journal en mettant une annonce aussi simpliste qu’efficace : « Monster Rock In Russia... invitation pour une Vodka »... avec un numéro de téléphone
L’homme lui répondit qu’elle ne connaissait pas tout … avait elle prétendu le contraire ? Décidément il était vraiment obtus. La force serait peut être nécessaire … ou la ruse… et si on déplaçait les réserve de pétrole de ce pays … il lui faudra trouver un expert en manipulation de la terre …
Il ne faut pas fâcher une Déesse …elle saura montrer à ce mâle arrogant que la Déesse Mère du Nord n’offre pas son pardon à la légère et que refuser sa main tendu aura des conséquences.
Une fois dans l’avion elle demanda pardon à Salim. La voie diplomatique venait de prendre son premier revers et elle avait du mal à l’accepter.

Le départ se fit en camion … et prirent leur disposition pour rencontrer Dimitri.
Une fois sur place Salim prend contacte pour que nous puissions rencontrer Dimitri.
Après s’être rendu dans une sorte d’usine désaffectée, ils durent tous se déshabiller en suscitant des regards admiratifs de la part des gardes et pas seulement en vers Morgane. Un des garde n’eut d’yeux que pour Lyonle…
Une fois habillé avec des habits fournis par le marchant d’arme ils purent enfin, rencontrer Dimitri.

Après un brin de discussion et un brin de charme de notre amis Lyonle, Dimitri finit par nous donner l’adresse d'Ordgov en précisant que le fils d’Iqbal risquait d’y passer … sans préciser le pourquoi ni le comment. La mafia semble protégé Ordgov… et ils semblent puissamment armés, ceci expliquerait peut être le pourquoi...
Puis Morgane discuta un brin sur les armes que possédait Dimitri mais aucun moyen de paiement ne lui paru suffisamment sécurisé pour accepter la transaction.
Il semble que seul l'or soit suffisamment peu traçable pour qu'il puisse l'accepter comme moyen de paiement. Il va falloir penser à travailler en ce sens … trouver de l'or pour pouvoir payer des transactions peu légal … vu le prix du matériaux peut de lingots suffirait … A voir pour plus tard se dit Morgane.
Une fois dehors et leur équipement récupéré, ils s'avancent tous vers le camion. Lorsque des ombres surgissent de nul part et attrape Morgane aux bras et jambes. Une lame, un sabre se place juste sur sa gorge. Le symbole de la confrérie se dessine dans le reflet des lumières blafardes de la rue. L'instant semble suspendu. Zhou et Lyonle près à bondir les muscles tendus par le stress, la colère ou la tension.
Une voix sortie des ténèbres les prévient « laissez nous tranquille, sinon vous mourrez. »
Il est vrai qu'ils auraient pu profiter de l'occasion pour les tuer mais ils ne le firent pas, pourquoi cela reste encore un mystère.
Une discussion s'entama pour essayer de comprendre les motivations d'une part et de faire cesser l'investigation des nos héros d'une autre part.
L'ombre finit par dire qu'ils ne souhaitaient pas frapper en aveugle et qu'un prophète leur avait annoncé leur mort s'ils perduraient dans cette voie.
Mais à aucun moment il ne voulu expliquer le pourquoi de leur tâche car pour lui nos héros ne représentaient que les Chiens de guerre des Dieux.
Il ne déclara qu'une chose importante que les Dieux étaient mauvais et qu'ils mèneraient le monde à sa perte. Et qu'ils s'étaient tournés vers une autre source de puissance plus grande mais refusa de préciser laquelle.
La fin de la discussion les pris de cours et l'ombre lâcha une phrase comme une sentence aux visages de nos héros : « chacun a le fil de son destin dans une main, et la lame permettant de les couper dans l'autre, que le destin éclaire votre esprit ». Puis il disparu dans l'ombre laissant une marque sanglante dans le coup de Morgane. Un poison s'écoulant dans ses veines, elle chancela. Une voix dékà lointaine lança « si vous nous suivez elle mourra ! C'est un venin d'engeance très puissant ! La sauver ou nous poursuivre à vous de voir...»
Le corps bouillant de fièvre de Morgane s'écroula au sol.
Zhou hurle : « Ou est l'antidote ? » et une clochette retentit à quelques pas dévoilant une petite cage de vers avec une fiole au liquide violacé. Zhou s'empresse de la ramener à Morgane oubliant les fuyards et lui fait boire instantanément le contenu de la fiole.
Morgane ouvre un œil mais ne semble vraiment pas en forme.
Lyonlé, emporté par l'action poursuivi les ombres du mieux qu'il le pu et disparu bien vite aux yeux de Zhou.
« Tu sais quoi Zhou ?... je préfère tes séances d'acupuncture... l'autre est vraiment pas bon » dit Morgane de sa faible voix. Un sourire rassuré se dessina sur le visage de Zhou. Il la prie dans les bras et lui demandant de ne plus recommencer.
Zhou transporte alors Morgane dans le camion.
Zhou prie des nouvelles de Lyonle et lui demanda de tenir le coup le temps que nos héros arrivent. Il prépara alors du thé pour la fièvre de Morgane et fut secondé par Salim.
Mais Morgane tomba dans une sorte de transe ou de délire peut être lié à la fièvre.
Elle murmura des choses sans grande cohérence, parlant tour à tour d'un Dragon, d'un plateau et appelant ses amis.
Morgane se débat dans son rêve... Zhou semble impuissant pour la calmer.
Elle hurle comme un loup et demande à tous de se battre contre le dragon.
Zhou : "Courage ma belle. La Mère-Louve du Nord n'a pas le droit de partir comme ça. Morgane Brunehilde, fille d'Odin, du courageux panthéon des Aesirs. Je t'ai fait une promesse. J'ai jure que je te protègerai. "
Morgane Brunehide : pourquoi ...
Zhou : "Ainsi, j'en appelle à la clémence de mes ancêtres, aux connaissances qui découlent de mon sang, j'en appelle à Shen Nong mon grand-père et à Gua Wen Yua Di mon père pour arriver à la guérir."
Morgane_Brunehide ouvre alors les yeux ... elle pleure... et se blottit contre Zhou.
Tous semblent soulagés , même Junior s'approche de Morgane pour la lèche tendrement et ronronner tout près d'elle.
Mais Morgane semble inquiète, elle n'a pas vaincu le dragon. Zhou cherche à comprendre la signification de cette lutte mais semble surtout content de voir qu'elle va mieux.
Lyonle revient alors de sa traque avec une piste à suivre... l'ombre était un ninja...
Ce dernier s'est téléporté dans les ténèbres un peu plus loin...
Elle commença à raconter son rêve … son rêve de dragon...

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 15 Juin - 16:41

Morgane écrit une lettre … une de ses lettres qui resterons sans réponse comme un cahier intimme…

Cher Père,
Après avoir étudiez longuement le club qui sert de refuge à Sergei, nous nous décidons enfin à y mettre les pieds. Lyonlé faisant le guet dehors, Zhou et moi-même tentons l’expérience d erentrer comme si de rien était.
L’ours de Sibérie nous repèrera assez vite … j’ai tout fais pour je l’ai invité à une séance photo avec moi. Je te passerai l’épisode assez étrange ou Zhou m’a faussé compagnie voulant retrouver un chinois ou un japonais dans les toilettes… pour visiblement régler un vieux contentieux. Il faut d’ailleurs que je lui demande de m’expliquer tout cela.
J’ai sortie du mauvais pas dans lequel il s’était fourré avec les autorités Chinoise semble t il…
Au final on rencontre le Gérant de la Boite le fameux Ours … un tueur sans scrupule qui organise dans ses arrières salles des combats à mort ou non avec des scions ou des engeances…
Nous décidions donc de proposer un combat avec Zhou … pour lui montrer que nous ne sommes pas là pour causer du tord à son établissement. Ce que je n’avais pas prévu c’est qu’il m’incluait dans le combat. Ne supportant l’idée d’affronter un autre scion dans un combat qui pouvait s’avérer fatal pour lui je proposais de lutter contre une engeance et si possible un combat à mort pour succiter le plus possible l’intérêt de notre hôte. Cela fonctionnait à merveille. Il acceptait de nous mettre en relation avec Sergei si nous participions au combat.
Zhou et moi-même nous préparâmes sans savoir ce que nous allions affronter.
Je consultais mes runes pour éclaircir mon futur et je vis que la créature était manipulée par des fils … comme si un marionnettiste ou une toile piégeait cette dernière.
Le combat fut épique même s’il faut de courte durée. M’imaginant qu’une personne manipulait l’engeance pour pimenter le combat je n’osais au début attaquer le marionnettiste. Mais bien vite le combat à la loyal tourna à notre défaveur. La créature perdant du sang enfanta de multiples engeances. Surpassé par le nombre je me décidais enfin à chercher celui manipulait le monstre. Je l’aperçu au fond de l’entre et tirait sur lui et l’objet qui retenait la créature. L’énorme monstre disparu … une engeance du Titan de la lumière… un petit être sorti de l’entre touché par mon tire… nous avions vaincu… nous attendions de maintenant dans la gloire le moment de rencontrer Sergei…

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 22 Juin - 17:36

Après cette rencontre si étrange Morgane se demanda s’il fallait qu’elle écrive à son père… Elle décida de l’écrire dans son journal comme si ce qui venait de se produire ne regardait qu’elle et ses amis … elle venait une fois de plus de prendre de l’indépendance mais cette fois sans haine ni violence … juste parce qu’elle assumait son être.
Morgane :
« Si j’écris ces mots c’est qu’en ce jour trop de chose devienne incertaines. Les lignes du destin se troublent et qu’il nous faut choisir nous même notre voie…
Tout à commencé après la rencontre avec L’ours… nous venions de Vaincre sa créature de lumière et nous profitions de l’instant. Lyonlé qui avait visionné à travers mes yeux notre combat décida de venir nous retrouver. Je récupérai l’instrument de manipulation de la créature et du sang de cette dernière avec Zhou… nous avions notre trophée la victoire était complète.
Après avoir retrouvé L’ours et Lyonlé nous constatâmes qu’ils avaient cette même âme du chasseur intrépide… Même si cela aurait pu mettre froid dans le dos cela passa sans problème avec l’euphorie de la victoire. Mais Morgane se dit qu’elle ne connait visiblement pas complètement son compagnon de voyage.
Après quelques discussions et un repas chaud L’Ours accepta enfin de nous ouvrir les portes qui conduisirent vers Sergei.
J’ai perçu un changement chez Zhou … plus d’assurance … sans irrespect, voyons ou cela nous mène. J’avoue que je ne sais si une telle attirance est contre nature ou si cela reste du domaine de l’impossible. Je ne sais également si j’arriverai à me laisser aller car j’ai tant de mal à faire confiance dans le domaine des sentiments.
Nous sommes conduits dans un dédale de passage secret vers un tunnel aux milles Runes… des symboles de tous les panthéons, des protections de toutes sortes. Nous perdions ce qui faisait de nous des Dieux pour retrouver ce qui faisait de nous des Hommes.
Au bout du chemin une lumière … une sorte de monde … une terre incognita…Celle conçu pour Sergei … celle qui fut pour lui l’origine de sa souffrance et de ses errances.
Nous arrivions alors dans une sorte de film … on aurait pu s’attendre à voir Clint Eastwood sortir du saloon… mais ce fut Sergei qui se présenta à nous. Le vent la poussière, tout y était dans le moindre détail … des loups au loin…
Nous réussîmes à se faire inviter et à discuter avec lui devant le comptoir avec un verre et une cigarette pour seul réconfort.
Je note ici ce qu’il ne faut pas oublier voilà ce que nous révéla Sergei :
*Jackal fut un de ses amis et celui qui l’introduisit à la confrérie.
*La confrérie avait comme idée officiel de supprimer la tyrannie qui les assaillait et donc de l’influence des Dieux.
*Sergei fut blessé par la confrérie et les Dieux lors d’une bataille qui tua la femme et les enfants de Sergei. Un dieu le donna en pâture à une engeance quand la confrérie l’attaqua.
* La confrérie attaqua Sergei lorsqu’elle comprit qu’il en savait plus que nécessaire sur leurs vraies intensions. Ces dernières étant réveiller un Titan …
*Sergei nous connait une prophétie nous incluant qui stipule qui nous aiderait mais que cela nous conduirait à la mort. Cette prophétie lui fut donnée par une Scion de la confrérie qu’il considère comme une amie.
*C’est l’étoile du Destin que cherchent Dieux et Confrérie. Elle a appartenu à un Dieu ancien. Elle devait permettre à Sergei de vivre une vie tranquille, caché de la confrérie. Celle qui fit la prophétie lui confia l’étoile.
*Sergei leur annonça que s’il nous aidait on mourrait mais pas lui… Mes compagnons et moi-même relevâmes le défi. Prêts à mourir l’arme au point comme honore Odin. Sergei accepta de nous aider.

Voilà notre victoire ce jour là arriver à toucher ce qui est plus proche d’être un Dieu que nous même tout en étant de simples humains… d’une certaine façon apprendre l’humilité et savoir que notre humanité peut parfois être notre point fort.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Ven 24 Juin - 19:14

Morgane réflexion à elle même:
Plus le temps de noter mes réflexion,nous sommes dans l'action...
Le vieux Loup de Sergei a accepté de quitter son antre...
Nous nous préparons à sa sortie en prenant un peu de repos puis en mangeant comme il faut.
Nous faisons nos serments d'allégeance envers la victoire. Nul échec ne sera acceptable
notre seule sortie la survie et la réussite.
Ce serment réalisé à 4 nous galvanise au point de faire bouillire nos âmes et nos Ichors.
NOus repartons pas le tunel couvert de Glyphe et récupérons alors nos ascendances Divine.
L'ours et Hitomi nous attendent à la sortie l'air grâve. Les engeances assièges le bâtiment,
certains sont déjà rentrés. Il nous faudra se battre pour sortir.
Sergei Maître de la foudre, Lyonlé du soleil et des illusions, Zhou des arts martiaux et
Moi même des armes à feu, c'est un déluge d'énergie qui s'abat sur les engeances les plus proches.
Elles ont des capes, des armes à feu et des bombes.
Lyonlé et son lion déchirent les rangs pour créer une ouverture, Morgane les oblige mentalement
à lâcher leurs armes et Zhou crèe un champ de force protectrice.
Les êtres étaient piégés, ils explosent en lâchant leurs armes... tous meurent d'un coup, mais
notre équipe est sauve sous le dôme protecteur.
Un peu plus haut les Hommes de l'ours semblent retenir quelques engeances à coup d'armes
automatiques. Nous passons en leur donnant un coup de main... enfin quelques coup de Pied pour Zhou,
De griffe pour Junior, d'arme à feu pour Morgane et nos engeances se retrouvent prisonnières
dans une illusion de torture qui les clouent aux sols.
Nous arrivâmes alors sur le carré VIP ... des morts partout mais pas d'engeance... juste un bruit de
de moteur arrivant à vive allure.
Des camions vivant se jetant sur nous à vive allure traversant les murs. Je lance un mur de protection
Sur lequel ils s'écrasent mais sans trop de dégats. Puis c'est un déluge d'éclair de feu et de balle.
Lyonlé s'engage alors dans une supercherie pour sortir Junior et Zhou au prise avec une des machines.
Elles semblent d'une résistance énorme. Ces dernières commencent à réaliser une parade amoureuse...
Nous réalisons vite qu'elles sont sous l'emprise du pouvoir de Lyonlé et profitons de l’occasion
pour rejoindre le camion de Zhou avec Sergei et Hitomi.
Les créatures ne mettent pas longtemps à se reprendre et roulent alors vers nous à vite allure.
Les balles fusent et un rayon de soleil en fait explosé une créant un accident puis un autre.
En quelques secondes plus de poursuivants.

Le bitume file sous le camion ... serions nous pour un temps saint et sauf.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Jeu 30 Juin - 15:52

Partie 12 :
(Morgane trie ses données ainsi que ses pensées) « hum… voyons par quoi commencer … Ah oui notre rencontre avec Hitomi. C’est de la Dynamite cette fille au sens propre et au sens figuré. Un concentré de talent avec un seul défaut elle ne sait pas tout maitrisé. Mais vraiment une jeune fille agréable… enfin bon laissons les sentiments de côté et essayons de trier ce qui est important.
Ah nous étions dans le camion, Lyonlyé fumait dans son coin Zhou discutait avec Sergei et moi avec Hitomi.
Commençons par ce que j’ai appris avec Hitomi :
* Donc Hitomi est une fille d'Amaterasu, elle a 18 ans et viens d’avoir son diplôme
*Elle a été recueillit par L’Ours (Mendeliev), il y a 2 ans et ce dans des circonstances peu favorables pour Hitomi
*Elle souffre d’un manque de confiance en soi assez important qui résulte de sa vie passée.
*Pour détourner l’attention d’Hitomi de son manque de confiance en elle, j’ai voulu l’attirer sur un terrain plus détendu : la musique. Quelle n’en fut pas la surprise, non seulement elle sait jouer de tous les instruments mais elle joue divinement bien.
*Nous avons acheté des instruments, (faire les boutiques ça détend) et on s’est amusé entre fille à se faire plaisir…
*Nous avons enregistré la majeur partie de mon disque en quelques heures… impressionnant comme elle capte rapidement ce que j’attends d’elle… a nous deux le disque devrait être la plus grosse réussite du siècle. Ca lui a permit de retrouver confiance en elle pour un temps du moins et nous nous sommes rapprochés. Nous sommes des sœurs … ça me rappelle mon adolescence… toujours ce besoin d’avoir une meilleure copine… Ahhh vraiment elle a un don pour soulager mes angoisses la petite. J’espère seulement que je pourrai soulager les siennes.
*Elle a eu des parents difficiles qui la rabaissaient sans cesse, sa mère adoptive la traite de gourde maladroite sans arrêt, elle l’a battait… et le père adoptifs aurait laissé des hommes parmis ses amis avoir des gestes disons « déplacé » à son encontre selon Sergei … personnellement j’aurai appelé ça du viol… c’est vraiment masculin ça de toujours vouloir diminuer ce que l’on fait subir aux femmes !
*L’ours aurait tué le père de hitomi … enfin il a dit la bête … était ce un sous-entendu ? Quoi qu’il en soit L’Ours se comporte désormais comme un père et elle comme sa fille. Elle compense pour lui ses enfants disparus.
* Elle acceptera après s’être montrer très habile en imitation de porter un nom : Asahi no Hana (Fleur qui s’éveille), nom offert par Zhou.

Voici maintenant ce que Sergeï a raconté à Zhou concernant la confrérie. Je réconfortais pendant ce temps Hitomi et nous faisons courses et essais musicaux.
* La confrérie est très ancienne, elle date d’avant la révolte des esclaves.
* Spartacus fut punis par son père, Zeus, pour lui avoir tenu tête et sa punition fut de subir un sort de réincarnation. Il a alors grandit et est devenu LE Spartacus que l'on connait. C’est en le punissant que son père lui a fournit l'idée de la révolte des esclaves. Là, son père n'as rien vu venir, mais il a bien faillit lui donner un coup qui aurait pu lui être fatal.
*Spartacus a faillit mourir, mais ses amis scions l'ont sauvé.
*C’est après cela que Spartacus, Jackal et quelques amis proches se sont décidé à fonder la véritable confrérie.
*A la base, ils se sont renseigné, ont observé puis ils ont frappé des objectifs leur paraissant dégradant pour les mortels… ce qui a provoqué la chute de Rome par exemple.
* Durant le moyen-âge, la confrérie a opéré de plus belle, elle était mieux structurée et comportait des cercles spécialisés, les dirigeants faisant appel aux personnes les plus douées pour remplir les missions. Du coup pas d’équipes fixes.
Le cloisonnement fait également que les équipes ne connaissent pas grand-chose des autres donc on ne peut les faire parler. Du coup l'organisation semple presque impossible à stopper…
* C’est à la renaissance qu’ils ont lancé la mode des complots et leur travail de sape. Les cellules dévirent quasiment indépendantes et devaient se réunifier que sous le signal des chefs.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Jeu 14 Juil - 18:44

Partie 13 :
Morgane se remémore les derniers événements :
« Tous commença dans la bonne humeur, Hitomi et Zhou nous faisait le remake des Power Rangers et Sergei se détendait au soleil sur le toit du camion.
J’acceptais d’essayer de vendre le dernier programme antivirus du Zhou lorsqu’une puce me dit à l’oreille : « installe le sur ton IPAd juste pour rire ». Encore un relent de paranoïa de ma part mais bien m’en prie.
Un traceur, une sorte de mise à jour de mon Ipad avait été fait et renseignait on ne sait qui sur on ne sait quoi … la seule chose de sûr nous étions observés.
Branlebas de combat, on rentre tout le monde sous ma directive, on ne sait jamais … ils auraient pu nous attaqués sachant où nous étions. Zhou s’attaqua à la source du problème mais l’informaticien en face avait plus que du répondant. Je demandais alors à Hitomi si elle savait parler aux Kamis des objets … Non seulement elle savait mais elle aida par se biais Zhou dans sa tâche d’éradication du virus.
J’ai alors pensé à Sullivan… nous sommes souvent au téléphone lui est moi. Il est peut être sur écoute. C’est peut être comme ça qu’ils l’ont retrouvé la dernière fois… une grande peur me saisit. Il est peut être en danger. Je fis en sorte de le contacter et je lui ai demandé de mettre le nouvel anti virus. Il accepta par la suite de faire une offre à ses nouveaux « ami » ceux de la zone 51 qui étudient les Immortels avec intérêt. Il travaille désormais pour eux … et semble vouloir prendre un peu ses distances sentimentalement parlant avec Morgane. En bref, il a accepter de faire l’intermédiaire pour vendre l’anti virus de Zhou à ses collègues.

Un peu Hitomi leur révèlera qu’elle possède une relique qui l’aide a utiliser ses pouvoirs de guérison.
Ils apprendront également qu’elle possède une sorte de Gardien en Elle qui se manifeste en cas de danger mais qu’elle ne contrôle pas. Il semble que ce soit une sorte de géant de pierre envoyé par Gaia. C’est son protecteur… mais en même temps c’est aussi une charge qu’elle n’arrive pas à supporter donc Sergei et l’ours lui en ont caché l’existence jusqu’à présent.

Nos héros décidèrent non pas d’aller chercher Shaina qui semble résider au enfer mais d’aller trouver des informations sur Jackal. Il se trouverait en Sirie … encore une zone de conflit…
Après avoir pris les informations d’usage sur la zone, l’équipe s’y rend au complet.

L’atterrissage ne se fait pas sans heurt… car l’armée les attendaient en bout de « piste »… enfin sur leur zone d’arrivée.
Morgane essaya bien de demander à Hitomi de rester dans le studio d’enregistrement mais celle-ci voulu voir le combat…
Malgré les tentatives de pourparler ils tirent tous sur nos héros … le combat est épique mais déséquilibrés … Zhou effectue un dérapage contrôlé et en fauche plusieurs… Hitomi choisit ce moment pour réapparaitre et voir les éclaboussures de sang …
Un long hurlement se fait alors entendre et tous les humains se mettent a hurler à leur tour de douleurs… une manifestation plosible des pouvoir incontrôlé de Hitomi.
Elle succombe à une sorte de transe… elle est brulante et Zhou se précipite pour voir ce qu’elle a.
Morgane chante pour la calmer … dehors les humains finissent d’agoniser.
Enfin Hitomi se calme…

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Jeu 14 Juil - 19:19

Partie 14 (sans Lubu)
Sergei avait fait un peu de ménage dehors et avait trouver des feuilles papiers sur le corps des soldats… Il finit par en dévoiler le contenu à nos héros.
Cela sentait l’épuration ethnique … on rassemble des gents dans des camps … femme, enfants … aucune exception. Et ils laissaient des charniers derrières eux.
Tous furent unanimes pour aller libérer le camp et évacuer les populations civiles des camps.
Mais il fallait laisser Jackal un temps peut être pour cela… à moins que le destin ne les aide.
Après une ballade en moto fort sympathique… un moyen simple d’évacuer le stress. Zhou suivit avec le camion. Ils rencontrèrent encore des corps calcinés… Morgane se jura que le monde saurait ce qui s’est passé ici… elle filma.
Elle nota la position géostationnaire puis partie à la poursuite des survivants.
Les deux comparses Lyonlyé et Morgane trouvèrent le camp.
S’ensuivit une série d’observations … des explorations pour reconnaître le terrain et voir les dangers qu’il recelait. Lyonlyé trouva une piste à l’abris des regards. Morgane se décida à consulter ses Runes.
Elle fit la découverte qu’une personne lié à Lyonlye était sur place … une amie semblait il. Et qu’elle finirait par mourir certainement s’ils ne faisaient rien.
Lyonlyé entra en transe et pris possession de son amie pour connaitre la situation de l’intérieur.
Tout fut fait pour préparer l’assaut … mais un doute subsistait que pouvait être la créature de ténèbres qui s’était jeté sur les amis de Lyonlyé durant la vision de Morgane ?
Et pourquoi ils n’avaient pas de trace de Jackal ? Etait il présent ?
Lyonlye décida d’utiliser sergei comme catalyseur pour joindre son ancien meilleur amis Jackal… quel lien plus puissant que l’amitié avait il surement pensé…
Plusieurs milliers de civil en surface, 25 prisonniers dont l’amie de Lyonlye en sous sol… l’enjeu était trop gros il ne fallait pas prendre de risque.
Lyonlye demanda à sergei d’hotter son étoile, Zhou fit un bouclier pour contrer la puissance de l’étoile … puis Lyonlye lança son don… Morgane lança un sort de protection invoquant la puissance du destin.
Qu’elle ne fut pas sa surprise de se retrouver devant une des Dames du Destin… cruelle … vieille … ne lui soumettant qu’un seul choix. Tuer un autre être aimé pour sauver Lyonlye…
Et oui celui-ci était partie dans les limbes entre les mondes … perdu ou presque.
Zhou constata avec horreur l’étendu des dégâts. Lyonlye inconscient, Sergei assommé, Morgane dans une transe qu’elle ne semblait pas vouloir quitter …

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 20 Juil - 20:05

Partie 15
Morgane :
« Me voila face à cette vieille bonne femme … qui veut non seulement que je tue une autre personne à la place de mon ami Lyonlye mais me refuse tout autre choix … Ma rage est grande … pour qui me prend elle ? Une personne dénuée de sentiment près à sacrifier un être pour un autre … Non j’en viens à la courroucer, elle me crache que je le paierai d’essayer de me soustraire à mon choix …
Plutôt mourir que de faire ce choix … je lui lance alors que je refuse de choisir et que je ne comprends pas le destin… moi qui me sentait si proche des hommes … »… Et là chose étrange la vieille femme se changea en jeune demoiselle… pleine d’amour et de compassion …
C’était un test … très surement … elle me dit que je n’avais rien à craindre ni pour moi ni pour mon amis que nous pouvions l’aider mais qu’elle en prendrait soin en attendant.

Au final Zhou réussit à réveiller tout le monde … et je lui racontais ma rencontre … encore toute troublée.
Nous décidâmes de partir à l’assaut et de sauver le gens avant de nous occuper du cas de Lyonlyé. De toutes les façons il est entre de bonnes mains.
Le plan d’attaque est bien huilé et chacun à sa place Sergei, Hitomi, Zhou et Moi-même… un assaut coordonné dont les ennemis se souviendront.
Peintures de guerre, armes huilées, discourt galvanisant, tous étaient près à mordre tel des loups.
Tout se passa initialement comme prévu. Les gardes furent éliminer, les civils étaient évacués lorsque Zhou et moi-même découvrions la caserne. 200 soldats ou plus … en train de manger … un vrai carnage mais le seul moyen d’éviter les pertes civiles… un seul réchappa à se balai sanglant. Il nous indiqua les quartiers des chefs et l’endroit qui devait nous conduire vers les souterrains. Il faudra vraiment que je parle à Zhou de son penchant pour la torture … je préfère la méthode douce de la manipulation psychologique c’est moins barbare… enfin espérons que je ne découvre pas d’autres traits de sa personnalité qui me choque…
D’ailleurs je mis en pratique mes capacités pour prouver à Zhou que l’on pouvait faire autrement : les quelques gardes laissés là pour couvrir la fuite des généraux ne résistèrent pas à mon charme légendaire. Ma voix fit force de loi et ils nous révélèrent tout ce que nous avions besoin…
Un passage existait bel et bien … caché dans un mur. Je montrai à Zhou comment l’ouvrir puis nous nous engouffrâmes dans l’escalier colimaçons qui s’offrait à nous.
Nous allions affronter les Scorpions, armée d’élite et très certainement créatures mi titanides mi humaines.
Arrivée en bas nous découvrions un passage à droite et un à Gauche conduisant vers les murmures des prisonniers en prière.
Nous étions tendus près au combat dans l’ombre à observer 4 gardes apparent… il manquait d’autres il faudrait certainement ce la jouer serré.

Partie 16 :
« Après une analyse de santé et magique effectués réciproquement par Zhou et moi-même nous constations tous les deux que ces gardes n’avaient rien de bien naturel. Même si leur légende était faible quelque chose leur octroyait une grande puissance. Et puis il y avait cet ombre dans leur regard … comme un liquide que nous découvrirons plus tard être leur source de pouvoir et leur point faible.
Après quelques tirs et la surprise passé, Zhou se retrouve en difficulté au contact d’un des gardes. Ils semblent invulnérables aux coups… c’est à peine si mes tirs les font reculer. Zhou va finir par vraiment y passer… je tente de le soutenir tactiquement mais cela ne suffit pas. Une Rune bouclier apposée au sol ne fait pas reculer les gardes… pire leurs attaques semblent avoir de l’emprise sur ma protection.
Zhou est sonné, je tire dans l’œil du garde ce qui n’a pour effet que de relâcher son étreinte.
Je décide alors de changer de tactique et d’user le L’œil d’Odin la capacité de faire voir la pire des destinés à mes ennemis mais c’est en vin … la rage des garde semble sans limite.
Zhou tente le tout pour le tout et plastique un des gardes … plantant un pain de C4 dans sa bouche…
Les attaques gêne le saut de Zhou et le choc le projette lui et son adversaire mais hélas pas jusqu’au bouclier. Les gardes eurent un instant de réflexion avant de se jeter sur Zhou … mais j’eus la présence d’esprit d’accélérer mes réflexes et ma pensée me propulsant en pôle position dans la suite des événements et attirant in extrémis Zhou sous le bouclier.
Une fois à l’abri je lance une série de pouvoirs plus subtils mais qui nous aurait donné l’avantage mais là encore impossible d’atteindre les gardes. Il est sur que nos méthodes n’ont que peu d’effet sur eux.
Je demande à Zhou de joindre Sergei mais dans la panique il me regarde sans comprendre comment. Je sors alors mon portable et l’appelle. Il arrive … Lyonlye aussi sur son Lion.
La solution semble d’enlever la noirceur de leur corps … mais comment faire là est la question.
La noirceur est un parasite … mes pouvoirs réussissent à me montrer cela mais on ne trouve pas de solution pour la détruire.
D’un coup, un éclaire de génie … mais oui de la lumière ou du feu … je n’ai que des flash bang dans mon sac … cela fait beaucoup de lumière mais j’en ai pas beaucoup … cela semble très tendu.
Lorsque Lyonlye surgit de nul par derrière nous, brillant comme le soleil.
Voilà qu’il me pique mon idée mais franchement je suis contente de le voir pas seulement parce qu’il vient nous aider mais parce qu’il est sorti de son mauvais.
La lumière brule les gardes et Lyonlye se met à cracher des projectiles solaires dans toute la pièce via son Uzi.
En quelques secondes, tout est terminé … plus un seul garde debout …
Zhou se lance vers les blessés… ne pouvant faire autre chose je coordonne la sortie des prisonniers et leur distribue quelques armes au cas où.
Rachel à prédestinée de Lyonlye est saine et sauve… ses amis aussi. Sergei nous ayant rejoint aide les prisonniers à sortir et est secondé par Zhou.
Lyonlye et moi regardons le passage qui mène plus bas… oui nous voulons absolument vaincre une bonne fois pour toute ce qui a causé tout ça. Nous descendons laissant à leur tâche Zhou et Sergei.
Après une longue descente nous arrivâmes près d’une sorte de lac de pétrole. Je calculais les risque d’enflammer cette zone lorsque Lyonlye aperçue une tentacule d’ombre surgir du lac. Sans même réfléchir il ouvre le feu et son projectile solaire enflamme la zone.
Ayant finit mes calcules en déduisait l’anéantissement purement et simplement de la montagne en cas d’incendie…
Je luis hurlais donc de fuir car c’était l’unique façon de fuir l’apocalypse en formation.
Junior s’élance avec nous sur son dos. Lyonlye le dirige de main de maitre esquivant les morceaux de plafond et d’éboulement. Mes boucliers explosèrent en retardant à peine la vague de feu qui nous poursuivait. Un volcan semblait en éruption et en son centre une tentacule d’ombre cherchait à nous attraper.
Je ne pouvais m’occuper des tentacules qui semblait craindre le feu soleil plus que mes projectiles donc je pris les commande au près de Junior et Lyonlye sortie l’artillerie lourde.
Je fis appel au Destin pour la deuxième fois … Deus ex Machina… et une femme apparue pour détruire un pan de mur nous barrant le passage. Nous faisans l’ultime cadeau de nous ouvrir une sortie vers l’air libre.
Zhou et Sergei arrivant avec le camion nous attrape de justesse mais Sergei tombe hors du camion… surfant sur une plaque de métal sur la lave en fusion.
Lyonlé et moi le tirons vers le camion … il semble avoir des brûlures mais s’en tire bien.
La montagne explose mais nous sommes tous sain et sauf… grâce à au pilotage de Zhou et à la divine intervention certainement du Destin.
Lyonlye se défoula en injuriant la montagne en éruption criant son stresse mais surtout sa joie d’avoir vaincu.
Sergei est persuadé que Jackal nous a aidé… mais la question reste entière … pourquoi nous secourir ?
Nous cherchâmes un chef de guerre local qui pourrait prendre à sa charge les réfugiés … nous choisîmes abdul al raït surtout par le fait qu’il n’était pas loin.
Il me connaissait de réputation surtout … il accepta de les prendre en charge. Je lui transmis les vidéos des charniers pour qu’il les transmette aux journaux, histoire d’infléchir l’opinion internationale.
La seul chose qu’il connaissait fut que Jackal était bien dans la région et qu’il nous rencontrerait seulement s’il le désirait.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Lun 25 Juil - 2:10

la relique de Lyall
Le soutif de combat majeur destructeur de Poulpe ^^
Spoiler:
 

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Lun 25 Juil - 11:45

Et voici son nouveau look ... n'en déplaise à ces messieurs ^^:
Spoiler:
 

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Sam 30 Juil - 17:59

Première lettre non plus à mon père mais à la postérité :
Oui Jackal nous a aidés! Oui il nous a reproché d'avoir libérer l'ombre sous la montagne ...
Oui l'ambiance lançait des éclairs et tout le monde sentait la tension monter. Mais Sergei tapa du point sur la table et Lyonlye partit. Il décida de rompre avec son père. Pour Prouver à jackal mais aussi à lui-même ce que liberté signifie pour lui.
Il faillit en mourir… il perdit la vue … mais gagna autre chose un nouveau père … Sergei semble t il.
Après cela Zhou et Lyonlye me poussèrent à prendre une décision que je ne voulais pas prendre maintenant. Pourquoi maintenant ? Aucune idée.
J'ai pris le soin de contacter mon père et lui parler de créer l'organisation des nations unis version panthéon. En incluant la confrérie. Il ne m'a pas compris au prime abord puis à accepté que je leur apporte la preuve qu'il était près à assumer leur crime et de signer un traiter d’alliance... Assumer leur crime ... que pouvaient cacher ces mots.
Pas besoin de poser la question.
Puis mon père m'ordonna d'abandonner mes Idées de paix ... et pour quoi pour aider notre panthéon à recruter des guerriers dans notre guerre contre les Titans. Mais je doute que ces violeurs, pilleurs tueurs d'enfant et de vieillard fassent de bons soldats pour mon père... alors à quoi bon tolérer voir souhaiter cette guerre ?
De toute façon il n'ignore pas qu'en ce moment plus aucun Einherjar ne rejoint nos troupes depuis 1970... Donc ils ne grossissent rien du tout.
Alors je lui ai promis de lui apporter la preuve que la confrérie demandait à être leurs allier ou la preuve de leur mort...
Mais une fois partie j'ai encore senti la pression de Zhou et Lyonlye... j'aurai tant aimé attendre mais puisqu'il faut choisir ce sera d'avoir les mains libres de sauver le monde et mon panthéon à ma manière.
Oui ce passage fut douloureux et je voulais emmener un bon sentiment avec moi mais Zhou ne comprenait pas mes signes. Quand enfin il se décide il me demande en Mariage... Mais comment ne peut-il pas comprendre que là il m'arrache le cœur au moment même ou je m’apprête à me faire harakiri.
Donc non je ne me marierai pas ... je suis désolé pour lui mais la voie que je me suis choisis est celle qui m’amènera vers la réussite d'un but ultime : Changer le monde et le sauver des Titans. Je ne sais si je dois faire partie de la confrérie. Sergei me semble un mec Bien mais Jackal n'a pas eu que des bons côtés. Mais on peut le comprendre dans le fond.

Ma rupture avec mon père fut douloureuse... non pas dans la douleur physique mais de par la difficulté de s'arracher une part de soi.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Dim 18 Sep - 17:26

Il me fallu toute la volonté du monde et la voix de Lyonlye pour arriver à me reconstruire, ne pas mourir. Mais je réussi.
Lyonlye voulu nous marier à sa façon quand je ré-émergeais mais j'avais changé. Morgane est morte ... Vive Lyall.
Je n'ai plus de relique mais je vais me refaire ... j'espère garder contacte avec Iqbal et surtout Sullivan... mais je ne sais rien ... je vais les joindre bientôt j'espère les retrouver.
La créature que nous avions fait bruler nous a suivit ... elle attendait le bon moment et ce fut le cas vu que j'étais en état de faiblesse.
Jackal et Sergei ce sont lancé à l'assaut et nous, nous avons fait de notre mieux.
On se rappellera qu'une femme peut être redoutable un soutien gorge dans les mains ... surtout si elle sait viser comme David devant Goliath mais nous retiendrons que sans l'intervention d'une Déesse de la chasse Chinoise nous serions probablement mort.
Sergei et Jackal ont donné leur vie pour nous aidé ... nous n'avons retrouvé que leur sang et l'étoile que Lyonlye à gardé précieusement... lui qui semblait avoir trouvé un père en Sergei... et moi qui suis de nouveau Orpheline ... l'éternel recommencement comme du temps de mon adolescence ... j'ai deux amis mais surtout je dois compter sur mes propres capacité et compétence.
C'est fini la faible femme... la louve blanche sort les crocs.
Il me faut du matériel et il me faudra savoir improviser avec les moyens du bord.

Nous voilà sur le bord du chemin ... Zhou tiraillé entre son panthéon et nous... moi je regarde déjà au loin. L'ours nous attend et Sullivan ... mon ami de toujours ... saura tu me pardonner ?

Les yeux infini de Lyall la demi déesse, la voix du Nord, la louve blanche, la mère des peuples opprimées s'est enfin réveillée... prenez garde je serai sans pitié.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Dim 18 Sep - 20:25

Après la bataille et avoir pleuré les disparus… nous fûmes tendus car le ciel annonçait l’arrivée de ténèbres… du père d’Aonaba. Kalfu dans toute sa colère avec l’envie de faire durer le plaisir et de faire souffrir notre ami. Il nous demanda de ne pas nous en mêler mais comment le laisser se faire brutaliser sans réagir. Ok c’était son choix … mais kalfu avait envie de le tuer. Pourquoi le laisser mourir … cela n’avait aucun sens. Nous parlâmes et nous en subîmes les conséquences.
Hitomi devait ronger son frein dans son coin car il fut un moment où son gardien se libéra… entrainant Kalfu dans une bataille qu’il n’avait pas prévu.
Nous luttâmes de notre côté pour arriver à calmer Hitomi et par là même la créature car bien que Kalfu fut de la pire espèce, il n’était pas question qu’il meure.
Nous en profitâmes pour décoller avec le véhicule de Zhou … qui fut pris dans une tempête et propulsé au loin nous à bords …Le gardien venait de nous prendre pour cible… une chance nous le détournions de Kalfu …
Je pris la main d’hitomi et me concentra pour l’aider à se réveiller chantant nos chanson. Zhou cherchait à sortir notre appareil de la tourmente avec acharnement. Je plonge Hitomi brulante dans la glace pour essayer de la calmer et faire baisser la fièvre. L’eau vient à manqué, Rachel hurle… l’avion est en train de se cracher…
je lui place une substance à forte odeur sous le nez d’Hitomi pour la réveiller … et cela fonctionne mais elle reste en transe. A force de parole douce et réconfortante elle finit par reprendre conscience. Aonaba également car le combat avec son père l’avait rendu inconscient. Il dit qu’il a conversé avec le Gardien et que celui-ci est revenu dans le corps d’Hitomi.
Hitomi se calma la tempête aussi … et nous sommes prisonniers du sable sous lequel l’avion s’était enfoncé.
Nous prîmes alors le soin de regarder les différentes possibilités de sortir l’appareil mais il fut clair que la seule force de l’engin n’y parviendrait pas. Je découvris une étrange male à l’extérieur de l’appareil. Elle semblait être une relique qui n’attendait plus qu’un propriétaire. Je n’ose croire que mon père m’aide en secret… mais j’espère que c’est lui. Qu’il continue à croire en moi mais que politiquement il ne puisse pas l’afficher ouvertement.
Cette male sera utilisée après avoir sorti l’appareil de du sable…
Zhou voulu nous faire sortir un peu trop vite et le sable finit par atterrir dans le moteur… Il nous nous a fallu alors en démonter une partie pour nettoyer.
Le premier décollage Zhou décide de faire des acrobaties en ouvrant les portes arrières pour évacuer le reste du sable qui était rentré dans l’appareil … il fit alors un magistrale lancé de divers objet lui appartenant … couvert, vase Ming, porcelaine habit … une bonne partie s’envola mais le plus important fut retrouvé.
Un coup de fil d’Orkhall nous amène à prendre la direction de Rio… il veut me voir. Et l’Ours semble être là bas. Nous prenons alors la direction du Brésil.
Il possède une fondation qui aide les désœuvrés leur offrant un combat à mener celui contre la pauvreté et le manque d’instruction … et surtout permet à certains de devenir des combattants.
Lyall ou Morgane semble avoir du succès mais elle a officiellement disparue… les tensions mondiales ont monté d’un cran… des manifestations à travers le monde en faveur de la paix et des pays qui durcissent le ton et réprime dans la violence. La communauté internationale réagit pour la Syrie avec les Photos qu’elle a transmise.
Il faut que Morgane/ Lyall prépare un discourt pour aider à ce que les choses entre dans un certain ordre sans trop de casse. Elle fera son discourt à Rio chez son frère.
Orkhall me délivre alors le message de mon es Père avec les connotations cachées. Je suis bannie des territoires Aesir mais aucun des notre n’attentera à ma vie. Le discourt est courtois voir amicale. Même si cela est douloureux l’amitié de mon frère est douce à mon cœur.
Je décidais donc de lui parler de ma conférence de presse publique et il fit le nécessaire pour convoquer les médias. (Il semble très doué dans ce domaine d’ailleurs). Je lui promis de parler de sa fondation à cette occasion et de faire d’une pierre deux coups.
Il nous parla aussi de shaina qu’il avait plus que connu… et disons aimé. Ses liens avec la confrérie ne l’implique pas directement mais il en a connu plusieurs et la disparition de Sergei l’a fortement touché. Le frère de Shaina est spartacus… et elle l’a suivit dans la confrérie lorsque le mariage avec Orkhall ne fut plus possible.
Après quelques retrouvailles avec l’Ours, il fut temps de faire la conférence de presse. La télé arriva les autres journalistes aussi.
Voici comment la presse vécu l’événement :
Devant est installe une petite estrade, un pupitre ou est mit le logo de la fondation de orkhall. Il y a deca une nuée de journaliste, et les jeunes font le service d'ordres. Là Lyall arriva sur scène avec une allure entre star et politique engagé. Les photographes mitraillent … Lyall commence alors son discourt.
Lyall : « L’heure est grave et je me devais de sortir de ce pays en guerre pour vous expliquer mon engagement dans ses dernières batailles. Rien de mieux que ce lieu où l’on réhabilite une jeunesse, un peuple ; où le combat ne se fait pas avec des armes mais du courage et de la volonté pour vaincre la pauvreté, la misère, pour vous exposer une partie de mon message.
Beaucoup trop de sang à couler … trop de militaires manipulés par leur tyran ne voient pas que mon message s’adresse aussi à eux.
Qu’y a-t-il de glorifiant à massacrer des enfants, des femmes et vieillard ? Tout ça pourquoi ? Sauver un pays ? Des gens innocents ? Sauver votre famille ? Se battre contre des monstruosités ?
Non ...
Mais bel est bien pour assurer des fonds à des tyrans. »
Une douce lumière semble alors émaner de derrière Morgane qui semble comme auréolée. Mais elle continue comme si de rien n’était.
« Et vous y gagner quoi ? Rien! pas même la gloire d’un combat bien mené pour défendre une noble cause.
Je ne suis pas prisonnière ! Je suis libre ! Comme le vent ! je suis la louve qui aime ses petits et cherche à les protéger !je suis celle qui comprend ceux qui montrent les crocs envers ceux qui les menacent ou menacent leur famille.
Mais je trouve inadmissible, ceux qui essaient de nuire sans comprendre ou pour le simple plaisir de faire souffrir.
Alors comment lutter ? Pas en terrorisme aveugle mais en éduquant en expliquant en donnant une structure à chacun. En construisant !
Les militaires doivent ils disparaitre ? Non...
Ils doivent apprendre à défendre leur peuples, leur familles car une menace extérieure peut toujours survenir. Ce jour là dans ce combat, ils montreront qu’ils sont vaillants. En attendant, ils doivent apprendre à faire taire la haine pour le bien des leurs.
Je vous remercie de votre attention.
Je vous aime tous ! »
C’est alors que la lumière s’intensifie comme un sublime couché de soleil… elle se lève le regard plein d’espoir dans un grand silence mêlée de respect et de stupeur … puis une avalanche d’applaudissement survient comme le grondement d’un tonnerre lointain raisonnant dans la vallée avant de monter vers la scène.
Quelques questions fusent essayant de déstabiliser Morgane mais rien n’y fit … réponse clair et concises elles finit de faire taire les critiques…
Elle finira pas conclure : « Merci à vous tous ... c'est vous qui construisez ce monde faites de votre mieux ... car seule je ne pourrai rien... pensez aux organismes proches de chez vous comme celui-ci et investissez vous ! »
Son frère fera alors une brillante apparition pour parler de sa fondation…
Morgane/Lyall rentrera exténuée mais heureuse…
Le lendemain toutes les chaînes relayent l’info… la tension s’apaise et l’opinion internationale vient de prendre un nouveau tournant. Les gouvernements deviennent prudent et la situation semble progressivement évoluer dans le sens espéré par Lyall… elle en pleurera de joie… Les autres fêteront dignement l’évènement.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 28 Sep - 15:36

Partie 21 : et Morgane recouvrera son armure…
Tout commença ce début de mâtiné… Lyall dessinait des plans et encore des plans de machine d’engrenage et toute sorte d’éléments qui n’aurait ni queue ni tête pour la majeur partie des quidams de ce monde … Absorbée elle travaillait sans relâche à un nouveau concept : une nouvelle matière, une nouvelle armure et une nouvelle arme…
Mais elle se heurtait à problème insoluble … sans tête pensante son armure aurait toutes les difficultés du monde à se mouvoir… Elle invita donc Zhou à la réflexion qui se lança sur la partie électronique et programmation … s’essayant à créer une intelligence artificielle viable pouvant supporter le transfert dans l’armure. Lyall de son côté façonna un mélange entre du métal et du sang de la dernière engeance qu’ils avait affrontée dernièrement. La découverte fut surprenante… un alliage entre une peau et un mélange de métal solide aux propriétés étonnantes.
Elle commença donc de construire le reste de l’armure avec ce mélange. Et l’armure fut prête en quelques heures de travail acharné. Elle utilisait maintenant sa boite à outil trouvé dans le désert et trouvait que ses propriétés étaient étonnantes. Vraiment cette boite semblait lui facilité la vie.
Elle eut alors une idée étrange … : doper le microprocesseur de la partie intelligente avec le sang restant de la créature. Elle espérait altérer la carte mère et le microprocesseur avec un soupçon d’essence de chaos afin de rendre l’intelligence capable d’anticiper l’imprévisible et peut être lui donner une certaine forme de conscience.
Le programme et le micro processeur fut créer en un temps record par Zhou … il faut dire que les petites tenues de Lyall durant son travail devant la forge le mirent en appétit. Il lança le programme pour faire les tests et celui-ci se forgea rapidement une forme de personnalité. Elle sera appelé Grimhilde par la suite … nom prestigieux nordique signifiant : la guerrière casquée, masquée.
Cette dernière prie l’initiative de consulter les bases de données de l’appareil de Zhou pour appréhender le vol et aider Lyall dans ses vols. Cela devint contrariant quand elle commença à consulter toutes les bases accessibles du globe… et devint terrifiant lorsqu’elle consulta les bases de données des missiles tactiques des plus grandes puissances de ce monde.
Elle semblait ne pas pouvoir s’arrêter et Zhou comme Lyall étaient comme paralysé par la stupeur, l’émerveillement mais aussi la peur de ce qu’il avait crée…
Enfin elle cessa ses investigations dangereuses et expliqua que c’était pour mieux aider Lyall dans ses futures missions.
Zhou voyant la puissance de traitement de ce qu’il avait créé décida de la mettre à l’épreuve en lui confiant un des virus qui avait été retrouvé dans nos téléphones … à moins qu’il ne ce soit déclenché seul cela n’est pas très clair.
Quoi qu’il en soit Grimhild du se défendre contre l’attaque et Zhou lui vint en aide pour, non seulement juguler l’attaque mais aussi de remonter la piste de l’attaque. Ils découvrirent le lieu de l’attaque… et ils ne devaient pas perdre de temps car le hacker avait peut être déjà réussi à se savoir sur écoute lui aussi. Ils partirent sur le champ en oubliant même de laisser un mot pour Aonaba qui coulait des jours heureux avec sa douce.
Ils arrivèrent au dessus du bâtiments du suspect et celui-ci semblait faire ses « valises » … Lyall qui avait pris son envole traversa les murs du bâtiment pour essayer de l’attraper mais stupeur !
Le hacker avait transformé son attaché case en chasseur Tie. Et il s’envola dans le ciel poursuivi de Lyall. Zhou en approche le pris en chasse.
Le combat aérien n’eut rien à envie aux meilleurs scènes de star wars…
Lyall tirent sur le Tie et Zhou cherche à le percuter … les flammes éclairent le ciel un instant et des raies de lumières strient le ciel nocturnes.
Le chasseur est touché … et part en vrille après le choc avec Shan Su
Puis c’est au tour de ShanSu d’être pris pour cible … l’affrontement est à son comble et les raies des lasers et des tirs se succèdent dans le ciel offrant aux rares spectateurs un spectacle des plus sur réaliste.
Lyall plonge alors sur le Tie cherchant à s’arrimer à lui… il virevolte mais ne peut échapper à la poursuite de Lyall qui s’accroche violemment sur son aile.
Zhou arrivant par l’arrière tente de le pousser afin de le forcer à atterrir. Les moteurs fument après le choc et l’appareil tombe en chute libre…
Lyall fonce vers l’avant de l’appareil et constate que le pilote est inconscient. Elle extait alors le pilote. Abandonnant le vaisseau … mais Zhou n’abandonne pas et passe devant le Tie, ouvrant les portes arrière de Shan Su pour y faire rentrer le vaisseau !
Quelle idée ! le vaisseau vient alors percuter l’intérieur de l’appareil … foulant de sa carcasse le peu de vaisselle de sa grand-mère que Zhou avait réussit à sauver la dernière fois.
Lyall lâchera alors sa phrase la plus célèbre à son prisonnier : « Viens par ici Dark Vador !» Mais celui-ci ne daigna pas lui répondre trop occupé à rester inconscient.
Lyall s’occupa de ligoter le prisonnier et de le confier à Zhou … ils prirent le temps d’éteindre le début d’incendie avant de constater : le prisonnier est empoisonné…

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 28 Sep - 16:21

Partie 22 : Un fantôme resurgit du passé
A peine avions nous récupérer notre homme et les analyses d’un bracelet contenant du poison que nous mesurons alors la gravité de la situation. Notre prisonnier risque de mourir sans rien avoir divulgué de ses informations.
Mais au même instant Aonaba appela. Lui et Sullivan avait besoin d’un coup de main. Il nous fallait retourner à Rio en urgence.
Zhou et Hitomi décidèrent de rentrer en chine pour voir si le père de Zhou ne pouvait pas faire quelque chose pour le blessé.
Je prie le parti de voir Sullivan prétextant l’importance de la situation, je le rejoignis.
Aonaba et mon frère m’accueillir chaleureusement mais Sullivan était tendu … plus qu’il n’aurait pu l’être dans des circonstances mêmes graves. Il avait un problème à LA, un créature dévastait la population chaque soir et sa piste conduisait à un bar de créatures surnaturelles. Un bar neutre dans le combat Titan contre les Dieux. Aucun humain ne pouvait y entrer il avait besoin de nous.
Nous acceptâmes et Aonaba décida d’emmener Rachel sa prédestinée.

Nous partîmes par un moyen de locomotion peu orthodoxe … un surf … une sorte de tunel d’eau … spatiaux temporel semble t il.
Nous arrivâmes à bon port même si chinatown nous fit croire l’espace d’un instant que la destination ne fut pas celle escomptée.
Je compris après avoir discuter avec Sullivan qu’il avait toujours des sentiments pour moi et que Aonaba avait mis les pieds dans le plat comme à son habitude. Nous aurons Sullivan et moi une discussion plus tard concernant notre relation. En attendant nous devions nous occuper du problème majeur.
Nous entrâmes dans la boite … non sans mal pour Aonaba qui s’évertua à essayer de faire rentrer Rachel alors qu’une sorte de gardien semblait lui en interdire l’entrée.
Sullyvan nous avait aussi informé que la confrérie était peut être joignable dans ces lieux.
Nous rencontrâmes le patron en lui présentant une pièce rare… des cordes vocales de banshee en bonne état. Ce trophée nous avait été remis par Sullivan … je me demande comment ils peuvent posséder de telles choses dans la division de Sullivan. Mais bon je le lui demanderai plus tard.

Aonaba se mis assez vite à racconter sa vie en pensant que le dirigeant de la boite faisait partie de la confrérie or ce ne fut pas le cas. Il montra l’étoile et raconta qu’il avait fâché son père … bref la seule chose d’important qu’il ne dévoila pas c’est la couleur de son caleçon.
On apprit ceci dit une chose importante. La confrérie était infiltré par un scion ou un Dieu puissant et que ce dernier lui en voulait… m’est avis que le père de Aonaba (enfin l’ancien) n’y est pas pour rien.
Ceci dit en échange du trophée il nous révéla les informations que nous souhaitions. La créature vie près de l’aéroport, qu’elle n’est pas puissante, qu’elle attire les femmes en plaçant une sorte de parasite sur des hommes (ce qui tue ces derniers).
En suite lors de l’acte sexuel le parasite infeste la femme qui vient jusqu’au nid pour servir de couveuse et de nourriture. C’est une engeance de la route engloutie.
Aonaba, demanda à l’homme de rester silencieux sur la discussion qui venait d’avoir lieu. Et le patron accepta mais nous fit remarquer une fois de plus qu’il ne comprenait pas pourquoi on lui offrait un tel trophée pour une information si simple et pour une créature si peu puissante… On lui répondra simplement que s’il y a des arriérés, il pouvait ouvrir un compte pour nous car nous reviendrons certainement faire des affaires avec lui.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 43
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   Mer 26 Oct - 19:07

Partie 23 : Sortie du Club
Avant de partir du club il nous fallait identifier celui qui pouvait appartenir à la confrérie. Je proposais à notre hôte de lui offrir un bloody marie de ma part. Nous l’identifiâmes ainsi dans la boite.
La musique battait sont plein et tout le monde s’occupait de ses petites affaires personnelles. En guise de discussion nous dûmes nous satisfaire d’une carte remise … puis il est partit.
En la lisant nous eûmes le message suivant : "Méfiez vous du bureau 51, sortez vite, il faut convaincre votre ami, n'allez pas voir l'engeance c'est un piège. RDV à cette adresse ". Une adresse figurait en bas de la page.
Nous sortîmes au plus vite mais l’air de rien pour ne pas nous trahir. Je souhaitais attraper Sullivan avant de m’envoler loin de cette affaire. Mais le destin nous rattrapa à l’extérieur.
La rue déserte, Sullivan en dehors du 4x4 nous attendait. Trop calme mais rien ne nous permis d’identifier un danger. J’avais prévu de téléporter tout le monde au moment précis ou j’aurai les mains des autres dans la mienne mais là encore je fus prise au dépourvu. Une vague d’énergie nous projeta au sol nous clouant sur place. Une sorte d’électricité mais donc l’origine magique ne laissait pas de doute. Quelqu’un nous en voulait et avait décidé de nous attraper vivant et ce quelqu’un était le Bureau 51. Impossible de bouger ou même de réagir.
La tension fut à son comble, des commandos débarquèrent et je leur ordonnai de ne pas s’occuper de nous … ouf ils s’exécutèrent et attaquèrent le club. Mais nous n’arrivions toujours pas à se relever.
Un homme en noir se rapprocha de nous un téléphone à la main, mes ordres pour lui demander de nous libérer n’eurent aucun effet sur lui et nous nous sommes pris à espérer une aide extérieure.
Lorsque le Camion de Zhou débarque alors en trombe et nous sauve in extrémis.
Il s’en suit une course poursuite effrénée. Les membres du Bureau nous tirent dessus avec des armes anti scion. En traversant les rues de LA, les tourelles se lèvent sur le camion laissant sortir des vagues de feu et de rayons lumineux. Une meute de véhicule se lance à notre poursuite. Ces derniers tirent eux aussi et SanShu écope de sérieux dégâts mais tient le coup.
Un barrage sur le route et peu d’espoir de le contourner. Une roquette antichar nous frappe de plein fouet et le camion semble ne plus vouloir fonctionner.
L’armure de Lyall à moitié organique avait elle aussi trinqué dans l’histoire. Il semble que nos ennemis jouissent d’arme anti relique également. Ce n’est pas notre veine.
Je décide après avoir analysé la situation par voie magique qu’il faut passer à tout prix. Mon Ichor se déverse alors à travers l’armure et dans un jet surpuissant vient frapper le barrage qui explose.
Mais Sanshu ne redémarre pas et les tirent redouble à nouveaux. Le choix de partir me semble évidant mais Zhou ne peut se résoudre à abandonner son camion.
Mais je sais de par ma vision du futur si nous allons au bout de cette route nous mourrons à coup sur. C’est un piège et il est parfaitement ficelé. Les balles perforent sanshu malgré nos protections… il est sur elles ne sont pas normales.
Puis Hitomi et Zhou parlant l’un à l’esprit l’autres aux points vitaux du camion le font tressaillir se transformant en camion volant et décollant comme une fusée. Nous tombons tous à la renverse pour finir inconscient.
On se réveille dans une sorte de mine désaffectée. Le camion semble détruit sauf la clé de contact et Zhou semble profondément affecté. Plus tard il donnera des signes évidant d’avoir repris confiance en lui… un espoir pour Sanshu semble t il.
Après une discussion houleuse, nous décidâmes de partir voir Duì jiqì de yángshengqì un maitre en réparation du panthéon de Zhou… sans quoi Sanshu ne sera pas opérationnel de si tôt.
Des hélicos nous rattrapèrent … et oui tous avaient voulu sortir de la mine … sur qu’un satellite nous avait repéré. Je téléporte donc tout le monde dans Chinatown.
On finit par trouver la fameuse boutique et nous nous y rendons sans savoir que sur place se déroulera un tremblement de terre épique au sein même du groupe.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partie Hitama Récit de Morgane Brunehilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» La pointe Saint Mathieu - Partie 2 et... Fin !!!
» Oui-Oui aux pays des bisounours ou le débat en partie MF
» la répartie d' une femme ! lol
» [HRP] Recyclage de la partie "Animation du Duché".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scion - Forum Communautaire d'Entraide :: Pause Café :: Fan-fictions & Anecdotes-
Sauter vers: