Scion - Forum Communautaire d'Entraide

Un forum communautaire sur le jeu de rôle Scion.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum de Scion-Entraide! Si vous voulez participer aux discussions et faire partie de la communauté, n'hésitez pas à vous inscrire, tout le monde est bienvenu!
Le forum à 4 ans un grand merci à tous, et continuez à participer !
Partagez
 

 Hypérion, titan de l'Ordre

Aller en bas 
AuteurMessage
Zallen
Dieu - Légende : 10
Zallen

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : Caen

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 15:45

Bonjour à tous, voilà ma proposition de titan de l'Ordre, vu qu'il n'existe pas dans le bouquin. J'attend vos critiques ^^.

Note : pour les images des avatars, j'ai pris celles qui convenaient le mieux, même si elles ne sont pas idéales, je le conçois.

Note bis : si vous avez des idées de créatures en rapport avec l'Ordre, n'hésitez pas.



Hypérion, titan de l’ordre

Hypérion est l’Ordre. Implacable, immuable, il représente tout ce qui est constant dans l’univers. D’une infinie précision, réglé comme du papier à musique, il est la perfection géométrique, l’harmonie suprême qui transcende le chaos originel, mais il est aussi présent en l’homme, aussi bien dans l’agencement physique de son corps que dans la gestion et l’organisation de ses sociétés.

Domaines associés
Justice, Gardien, Ciel, Magie, Prophétie

Domaines interdits
Chaos, Illusion

Hypérion a toujours existé. En fait, c’était d’abord le néant, le rien. Puis est né le chaos, dans une explosion de matière, d’éléments, de concepts. C’est alors qu’est né l’Ordre, appelé aussi Celui Qui Est la Loi, ou le Grand Ordonnateur. Il s’est rapidement distingué du Chaos en concentrant tout ce qui lui était étranger. Il s’est défini, s’est déterminé, et a tenté rapidement de classifier tout ce qui existait. Il a été le premier à émerger de sa forme primitive pour s’incarner dans des avatars physiques, et tous les autres ont suivi. Enfin, certains murmurent que c’est lui qui a créé l’homme dans le but d’enchainer les autres titans par le Destin et ainsi imposer l’ordre, mais d’autres prétendent que l’ordre n’est que l’opposé du chaos, destiné à affronter son antithèse dans un duel cosmique sous les yeux du Destin.

Il est l’inertie, la paix, le calme d’un point de vue cosmique, mais il englobe également des concepts naturels comme la symétrie ou les mathématiques (vous croyez que ce sont les hommes qui ont inventé ça ? Et les étoiles de mer ? Les flocons de neige ?). Enfin, il regroupe aussi tous les concepts humains de l’ordre, des plus archaïques (la vie en société) aux plus modernes (la division du travail).

Entrées

Même si l’Ordre est omniprésent métaphysiquement, ses avatars et ses créatures résident dans le royaume-titan qui se trouve en quelque sorte dans le Monde Supérieur, surplombant les royaumes de panthéon et les autres titans. Il est possible de s’y rendre par n’importe quel endroit très calme ou très ordonné d’un titan primordial (le domaine de Shou, une salle vide du palais d’Aton, une usine de Muspelheim…) en dépensant un point de Légende. On se retrouve alors dans un endroit correspondant plus ou moins dans le royaume-titan de l’Ordre.

Caractéristiques principales

Le voyageur qui entre dans le royaume est d’abord surpris de se trouver dans une ville. Et oui, car ce royaume-titan est avant tout une cité pleine de vie, pleine d’action, nommée la Cité des Trois Lois. Tous ses habitants obéissent aux règles suivantes : « Chacun doit avoir un rôle (1), Chacun doit suivre son rôle à la lettre (2), Nul ne doit empiéter sur le rôle d’autrui (3) ». Construite en pierre (peut-être du grès), les sols et les différents ornements sont en bronze, voir en or pour les lieux d’importance, elle fut bâtie avec une grande précision, et il n’existe absolument aucun défaut dans l’architecture.

Spoiler:
 

Architecture

Agencée de façon parfaitement symétrique autour de la Tour Suzeraine de Marduk, ses extrémités se rejoignent. Comme dans un univers miniature, quiconque se dirige tout droit vers le nord en partant de la tour finira par se retrouver au sud de celle-ci, et quelqu’un qui tombe dans le vide finira par repasser à l’endroit d’où il a sauté (s’il n’est pas récupéré avant par des gardes). Les dimensions de la ville sont elles-mêmes titanesques, car elle fait sûrement plusieurs centaines de kilomètres de hauteur comme de longueur.

Seule la tour déroge à ces règles, car quel que soit la hauteur à laquelle on se place dans la cité, on sera toujours devant la porte du rez-de-chaussée. Si un petit malin s’amuse à s’envoler juste devant la porte, la tour suivra ses mouvements comme s’il était immobile. A égale distance se trouvent le Palais de Justice de Thémis au nord et le Temple de la Connaissance de Maât au sud. Malgré leur taille démesurée, ils sont soumis aux mêmes lois que le reste de la cité.

Population

La Cité des Trois Lois compte très précisément 31 995 149 386 habitants, selon le dernier recensement. Marduk, grâce à une politique de contrôle des naissances bien menée, a pour objectif de ramener le nombre d’habitants à 32 milliards comme il l’a toujours été, la différence actuelle n’étant due qu’à un affrontement récent avec des troupes du Chaos.

Elle est constituée de différents êtres dont la forme physique varie considérablement en fonction de la tâche. Ils ont chacun un rôle bien précis, allant de la protection d’une zone en particulier à l’archivage des décisions de justice en passant par le nettoyage des rues ou l’observation du monde. Il n’y a pas de conflit car l’ordre établi est si harmonieux et les habitants sont tellement dénués de pulsions qu’il ne peut en être autrement. Certes, ils éprouvent de l’amitié, de la reconnaissance, de la ferveur, et éventuellement de l’espoir, mais de façon tellement atténuée que cela ne leur permet pas d’en ressentir d’autres comme l’amour, l’ambition, l’égoïsme ou même le désir de faire du mal à autrui. Les gardes ou les bourreaux n’ont aucun désir de combattre les intrus ou de tuer les coupables, ils remplissent simplement leur fonction sans autre état d’âme qu’une légère satisfaction.

Les habitants les plus nombreux sont des êtres à forme humaine, à la peau légèrement bronzée et vêtus de longues toges dont les couleurs varient entre le bleu, le rouge et le jaune. Leurs attributs sont sensiblement les mêmes que des humains bien qu’ils aient tous 5 dans leur compétence de prédilection. Ils ont tous une tâche à accomplir qui correspond à un rôle du quotidien (marchand de légumes, couturier, médecin, distributeur de journaux, technicien de surfaces, notaire, horloger, etc.) et ils l’accomplissent avec autant d’attention que la veille. Chacune de leurs journées est identique à la précédente, et ils vivent de façon parfaitement autonome dans le royaume-titan selon des schémas prévus par Marduk sans le moindre petit changement.

Les archivistes de Maât sont des sphinx, de magnifiques sphinx qui classent et reclassent les dossiers en fonction de l’évolution du monde. Ils s’occupent également de la protection des lieux, s’assurant que personne n’entre dans une pièce pour laquelle il n’est pas habilité. Les magistrats qui rendent la justice dans le Palais de Thémis ressemblent aux habitants communs mis à part qu’ils sont dotés d’une paire d’aile dont la couleur et la beauté varie selon l’importance des litiges qu’ils tranchent. Ils sont protégés par les Gardes d’Argent, des dragons au service de la justice.

Viennent ensuite les Gardiens. Principaux agents de Marduk, ce sont des golems faits de titane, qui arpentent les rues d’Hypérion sans relâche et avec grande attention, prêts à capturer tout intrus. Ils ont une Force et une Vigueur qui feraient pâlir un dieu, et ne lâche jamais leur proie. Ils sont secondés par ce sont en fait ce qui se fait de plus servile et de plus rigoureux : des robots. Entièrement automatisés, pourvus d’ordres simples qu’ils exécutent sans aucun ressenti, ils sont utilisés par les Gardiens pour les forces de premières lignes afin d’économiser les forces vivantes.

Enfin, la garde rapprochée de Marduk (qui sert également de troupe de choc), constituée de créatures semblables à des sirènes mis à part que leur queue est celle d’un dragon et qu’elles ont des ailes du même style. Leur puissance est digne des dieux, elles sont très équilibrées (elles disposent d’attributs élevés dans le domaine physique, social et mental) et disposent de pouvoirs élémentaires variés, ce qui en fait des adversaires mortels. Elles sont autant capables de vaincre Nidhögg en combat que de préparer un plan sur plusieurs décennies à base en utilisant la manipulation épique, ou simplement en s’arrangeant pour que les bonnes causes soient réunies afin que se produisent les bonnes conséquences.


Dernière édition par Zallen le Mer 16 Nov - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zallen
Dieu - Légende : 10
Zallen

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : Caen

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Marduk, avatar du pouvoir   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 15:56

Marduk

Alias le Suzerain Absolu, le Grand Commandeur

Spoiler:
 

Marduk était considéré à Babylone comme un dieu, et bien que certains textes lui prêtent des origines agraires (sûrement une mauvaise blague d’Hammon), il est et a toujours été l’avatar du pouvoir régulateur, de la souveraineté et du commandement. C’est l’avatar qui dirige la société une fois créée, par son autorité sans faille, c’est l’ordre politique, celui qui édicte les lois et commande le peuple.

C’est grâce à son organisation sans faille que le projet de la tour de Babel est né, et il serait devenu le premier lieu de pèlerinage dédié aux titans si Aton n’avait pas brisé ce parfait agencement, jaloux de l’amour que vouaient les homme à Marduk. Il a enseigné aux mésopotamiens l’art de l’organisation, du pouvoir, ce qui leur a permit d’être bientôt à la tête de formidables cités capables de rivaliser avec ce qui avait été l’Atlantide.

Dans la cosmogonie babylonienne, au terme d'une longue guerre, le jeune dieu Marduk tranche la mère des dieux Tiamat, incarnation de la Déesse du Chaos primordial et des mers : de son torse et sa tête, il crée les cieux, de ses jambes et membres inférieurs il créa la terre. De Tiamat naît l'eau venue en nuages et ses larmes deviennent la source du Tigre et l'Euphrate. Kingu, fils de Tiamat ainsi que son mari, périt lui aussi, et de son sang, Marduk crée les premiers hommes.

Par la passé, il était honoré et craint par les Babyloniens qui lui rendaient hommage chaque année. Mais avec le temps, les dieux de ce panthéon sont devenus de plus en plus libertins et frivoles. Lorsqu’ils en virent à diriger des nations entières telles que l’empire Phénicien ou Carthage, ils s’émancipèrent de sa domination et s’en remirent de plus en plus à leurs pulsions primales. Marduk est alors entré en guerre contre eux et c’est ses agents qui ont mené le Dodékathéon et l’empire romain à raser la moindre trace de la puissante cité de Carthage. Depuis peu, il hésite à faire le siège du royaume supérieur Babylonien comme l’ont fait les autres titans, afin d’assoir une bonne fois pour toute son pouvoir sur ces dieux insolents.

En tant qu’avatar du commandement, Marduk aime donner des ordres. Mais malheur à celui qui ne les respecte pas. La procédure est simple : un avertissement, puis c’est la suppression pure et simple de l’élément perturbateur. Il intervient également sur le monde des mortels (dans les rêves des humains ou à coups de Manipulation ultime), poursuivant son but d’établissement d’un ordre durable et intransigeant. Il est en grande rivalité avec Aton, avec qui il a eu de nombreux démêlés au cours de l’histoire, et ne perd pas une occasion de lui nuire, ce qui semble réciproque.

Hypérion, titan de l'Ordre Marduk11

Domaine
Marduk réside au centre d’Hypérion, dans la Tour Suzeraine, un bâtiment semblable à la tour de Babel des légendes, hormis le fait qu’elle est tellement haute qu’il est impossible d’en voir le sommet. Parfaitement sphérique, elle est achevée, contrairement à la tour terrestre, et possède des milliers de niveaux séparés par des escaliers. Chaque niveau est constitué d’appartements dédiés à un grade de dirigeants utilisé par les hommes au cours de l’Histoire, et est meublé comme tel. Ils sont classés avec la plus minutieuse précision dans l’ordre chronologique, du plus moderne au plus ancien. A chaque fois que les hommes inventent un nouveau grade, tous les occupants (c’est-à-dire principalement des âmes ayant exercé ce grade) montent d’un étage. Récemment, les PDG ont laissé la place aux actionnaires (dont quelques suicidés de la crise), mais ces derniers seront bientôt supplantés par les commissaires européens, dès que l’un d’entre eux décèdera.

Au bout d’innombrables d’étages, après être passé par les présidents, les ministres, les empereurs, les rois, les tyrans, les shoguns, les tsars, les consuls, les stratèges grecs, les khans mongols, une fois arrivé aux chefs de tribus préhistoriques, l’accès aux étages supérieurs est protégé par des gardes qui ne laissent passer que ceux qui le méritent (les dieux ont le droit d’y accéder, sauf s’ils ont une propension excessive au désordre. Lorsqu’on monte ces escaliers soudains bien plus richement décorés, on arrive dans des appartements somptueux bien que très bien ordonnés. Les sceptres et couronnes d’or, les statues de marbre, les meubles aux boiseries fines, chaque chose est à sa place, tout y est agencé de façon à composer une symétrie parfaite. Les cinq étages successifs sont la résidence du maître des lieux, Marduk. Il exerce depuis ses appartements son autorité sur l’ensemble de la cité, à l’aide de messages envoyés sous formes d’oiseaux d’or qui se rendent directement à leur destinataire. C’est également ici que le Grand Suzerain reçoit et traite les demandes de son peuple, qui sont rarissimes dans la mesure où il ne se passe presque jamais rien de nouveau. Ces pièces contiendraient suffisamment d’observatoires et d’écrans qu’il est dit que Marduk peut voir tout ce qui se passe dans les trois mondes. Il est en général au courant des news de dernière minute, et donne des ordres en conséquence.

Domaines associés : Justice, Magie, Gardien
Attributs épiques à 10 : Force, Manipulation, Perception
Légende : 12
Vertus : Vengeance 3, Ordre 5, Harmonie 4, Loyauté 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zallen
Dieu - Légende : 10
Zallen

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : Caen

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Thémis, avatar de la Justice   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 16:02

Thémis


Spoiler:
 

Description
Avatar de la Justice, de la Loi et de l'Équité, Thémis assure l’équilibre en toutes choses. Elle tranche les litiges par sa sagesse immense et sa connaissance incommensurable du Destin, par le biais de sa balance, et fait respecter sa décision par son glaive. C’est l’avatar qui juge ceux qui n’ont pas respecté l’ordre établi, assurant ainsi l’intégrité de la société, et c’est aussi la force qui fait appliquer la sanction.

Selon certaines rumeurs, elle a été également autrefois l'épouse de son frère, le Titan Japet, avec qui elle a enfanté Prométhée. Cela expliquerait qu'elle ait pu transmettre à Prométhée une grande partie de sa sagesse et de ses dons divinatoires. De fait, elle connaît l'avenir et des secrets dont même Zeus est ignorant, tel que le destin du fils de Thétis, qui doit devenir plus puissant que son père. C'est grâce à sa sagesse que Prométhée, plus tard, est libéré de son châtiment par Zeus.

Il faut que chacun reste à sa place, Thémis frappe tous ceux qui viennent troubler l'ordre de l'univers, ceux qui s'écartent de leur position. Elle se présente sous la forme d'une femme d’une grande beauté qui d'une main tient une balance, de l’autre un glaive, la poigne ferme et assurée. Elle est vêtue d’une robe de satin blanche immaculée, et semble briller tant sa splendeur est troublante. Le bandeau de soie noire sur les yeux, qui symbolise l’impartialité, peut lui donner un aire innocent, voire fragile. Mais ne vous y trompez pas, il existe peu de titans et encore moins de dieux qui pourraient lui résister.

L'ordre, c'est quand chacun reste à sa place, être dans la mesure, la démesure, l'excès (hybris) étant facteur de chaos. La première fonction de la justice divine est d'empêcher la démesure. Sous sa forme archaïque, la justice est simple : il faut évaluer, peser, l'égalité entre l'action et la répression de cette action ; une justice simple, de pure égalité ; la seule chose visée est que le monde retrouve l'ordre qui était le sien. La justice veut rétablir l'ordre, elle ne prend pas en compte l'amendement du coupable, que le coupable soit meilleur, l'affliction du coupable, etc. seul l’ordre compte.

Hypérion, titan de l'Ordre Thamis11

Domaine
Thémis réside dans le Palais de Justice, un immense temple grec qui trône au nord de la Tour Suzeraine. Haut d’environ trois cent mètres, son fronton est orné de toutes les représentations de la justice que le monde a connues, le tout dans un marbre blanc d’une propreté irréprochable, étincelant dans le ciel d’Hypérion. L’intérieur, d’une certaine sobriété par rapport à la demeure des autres avatars, est composé de nombreux petits tribunaux extrêmement spécialisés, où les affaires terrestres et célestes sont soumises à la loi de Thémis. Ceux qui se montreront droit, intègres et respectueux de l’ordre seront légèrement favorisés par l’avatar, alors qu’il lui arrive d’envoyer des agents pour punir les mauvais juges et les coupables en liberté. Le mobilier est en bois sombre, qui contraste avec le blanc des murs, et les plafonds comme les sols sont recouverts de peintures et de gravures symbolisant des scènes de justice. Les couloirs et les nombreuses salles sont gardés par les Gardes d’Argent, de puissants dragons nés des larmes de Thémis, dotés d’attributs physiques élevés (au niveau d’un bon demi-dieu en général) et de pouvoirs du domaine Justice.

Le plus grand tribunal est celui de l’avatar, et c’est certainement le plus actif. Car, dans cette pièce de trois cent mètres de long sur deux cent de large, Thémis juge les affaires des titans, mais également tout contentieux qui l’intéresse. Assise sur son trône, du haut de ses quatre mètres, elle juge sans relâche, exerçant sa justice sur le monde pendant toute la journée. Puis, lorsque le soir s’en vient, elle se retire dans ses appartements comme tous les magistrats, pour se reposer la nuit. Le deuxième plus grand tribunal est celui tenu par le roi Salomon, très apprécié de Thémis pour sa façon si subtile de trancher les litiges. L’avatar peu habituée à une telle justice s’est prise de sentiments pour le juste souverain, et lui a confié une grande cour qui juge les différents entre les dieux. Certains disent qu’elle en est amoureuse, mais cela est-il seulement possible pour un titan ?

Domaines associés : Justice, Magie, Prophétie
Attributs épiques à 10 : Dextérité, Apparence, Intelligence
Légende : 12
Vertus : Vengeance 5, Ordre 4, Harmonie 3, Fierté 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zallen
Dieu - Légende : 10
Zallen

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : Caen

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Maât, avatar de la Création   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 16:06

Maât


Spoiler:
 

Description

Maât est une entité symbolisant la norme universelle : l'équilibre établi par le Créateur, la justice qui permet d'agir selon le droit, l'ordre qui fait conformer les actes de chacun aux lois, la vérité, la droiture et la confiance. C’est l’avatar qui établi l’ordre, qui instaure les règles, et qui permet ainsi la naissance d’un monde à partir du chaos primordial.

Elle a la forme d’une femme, de stature noble et altière, le visage exprimant une puissante détermination et une stabilité intérieure sans faille. Elle est vêtue de la longue robe collante des déesses égyptiennes, d’un rouge vermeil éclatant, ornée de nombreux bijoux en or, le tout organisé dans une parfaite symétrie. Quiconque la rencontre sera frappé par le calme qui l’environne : le vent s’arrête, les nuages s’immobilisent, tout mouvement cesse. Son charisme impressionne aussi bien les dieux que les éléments, qui se sentent intimidés en sa présence.

Maât a joué un rôle très proche du panthéon égyptien puisqu’elle est la mère de Rê dont elle est aussi la fille et l'épouse. Elle est aussi la sœur mystique de pharaon, elle assure l'équilibre cosmique et c'est donc grâce à elle que le monde fonctionne de façon harmonieuse. Elle est également la lumière que Rê apporte au monde. De ce fait, elle est très liée à l'institution pharaonique, le premier devoir de pharaon étant de faire respecter la loi de Maât dans toute l'Égypte. La mission de pharaon relève de Maât : « in maât » (amener Maât, organiser le pays et assurer son unité), « der isfet » (repousser Isfet, notamment repousser les ennemis).

En fait, Maât et les dieux du Pesedjet ont un accord ancestral. Ils font régner sa loi, maintiennent l’équilibre du monde tel qu’elle le conçoit, et en échange elle leur accord sa bénédiction, et plus concrètement sa plume, qui permet de peser l’âme des mortels (mais aussi des dieux, ce qu’Anubis ne sait pas forcément). Si elle a salué l’enferment des titans, l’accord a commencé à vaciller lorsque les dieux se sont retirés du monde et l’on laissé à lui-même. En outre, à force de ne plus se servir de la plume, Anubis a fini par l’égarer, et il est incapable de savoir où il l’a mis.

Hypérion, titan de l'Ordre Maat_110

Domaine

Maât réside dans le Temple de la Connaissance, une titanesque bibliothèque de style égyptien constituée d’une immense salle principale et d’innombrables pièces où se trouvent les recueils spécialisés. Cet endroit regroupe toutes les connaissances de l’Humanité, celle des dieux, des titans, de la naissance de l’univers aux dernières avancées technologiques. Archivées dans des ouvrages de l’époque où elles ont été rédigées ou découvertes, elles sont classées avec une grande précision et une rigueur incroyable, dans des rayons constitués de simples tréteaux installés sur des armatures en bois léger jusqu’aux grands rangements en métal et plastique des bibliothèques modernes, en passant par les étagères en marbre.

Lorsqu’on entre dans la demeure de Maât, on se retrouve au centre de toutes ces ouvrages, qui entourent l’entrée en cercles concentriques de plus en plus grands, parfois liés par des rayons, qui donne l’impression, vu du dessus, de ces labyrinthes sur papier où l’on doit trouver la sortie. Par moment, une grande colonne creuse se dresse, couverte de hiéroglyphes qui donnent un aperçu de son contenu : il s’agir d’une pièce spécialisée dans un domaine où la vérité est sujette à controverse (ou à un dépôt de brevet dans le monde). Ces pièces sont gardées par des sphinx et seuls ceux qui sont autorisés par l’avatar peuvent y pénétrer. Il y a par exemple la salle de l’informatique, où sont gardées toutes les données sur les technologies sous brevet et les dernières avancés des chercheurs. A chaque fois qu’une nouvelle information se fait jour, elle est automatiquement inscrite sur l’e-book correspondant à son domaine (ou il apparaît un nouvel e-book si c’est un nouveau domaine).

Il y a ainsi la salle de la métaphysique, la salle de l’astronomie, mais aussi la Grande Salle des Origines du Monde, qui regrouperait les connaissances sur ce qui existait avant toute chose et pourquoi (et comment) le monde est né (je laisse aux conteurs le plaisir d’imaginer le support de telles informations). Des dieux qui apprendraient cette légende saisiraient immédiatement l’intérêt d’un tel endroit, mais Maât ne délivre pas ses autorisations à n’importe qui. Comme les égyptiens ont obtenu sa plume, il faut passer un contrat avec elle, en promettant d’imposer l’ordre partout où il ne règne pas encore, contrat dont la durée varie selon la pièce où les scions souhaitent aller.

Domaines associés : Justice, Ciel, Gardien
Attributs épique à 10 : Vigueur, Charisme, Astuce
Légende : 12
Vertus : Harmonie 5, Matérialisme 2, Ordre 4, Vengeance 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Puissance Souveraine
Pierre de Rosette
Puissance Souveraine

Messages : 116
Date d'inscription : 02/09/2011

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Re: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 16:29

Pour commencer : Wahou! super boulot!

Par contre il y a un truc que je ne saisi pas bien :
Après une lecture rapide (en diagonale) il semble que ces Avatar de Titan soient plutôt sympas et très proche des dieux... Or il me semblais que les dieux se battent contre les Titans, non.... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armaniac
Human Jukebox/Messager Céleste
Armaniac

Messages : 1270
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 45
Localisation : Dans l'antre du Dragon d'Or (près de la capitale^^)

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Re: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeMer 16 Nov - 19:00

rien n'empêcherait les Titans d'être proche des Dieux mais ce qui est plus étrange c'est que des avatar d'un Titan n'ai pas de noir vertue.
Je pense que ce boulot est colossale et vraiment très intéressant par contre si on veut en faire un Titan il faudrait qu'il soit exterme.
le fait même d'être l'essence d'une chose en fait une extrémité.

Par exemple l'ordre à outrance pourrait annihiler, tout désire autre que celui de l'ordre. Faire du titan une entité bornée qui ne sait jamais se remettre en cause et qui n'aime pas le changement car de la nouveauté peut naitre le chaos. Une entité qui ne supporte pas la destruction mais qui estime que la liberté de pensée des Dieux est plus dangereux de le pouvoir basique de destruction des autres Titans. Car dans le font les autres sont très prévisibles les Dieux en revanche sont capables de prendre des décisions qui ne sont pas prévisibles.

Ce peut être un titan qui préfère les machines à l'homme car l'homme n'est pas assez stable, ordonné ... etc...

Mais ce que je dis n'est qu'une façon d'aborder la chose, on peut aborder cela autrement peut être...
Quoi qu'il en soit ce boulot est superbe, riche en recherche et élaborer avec une très bonne cohérence.

_________________
____________________________________________
C'est ceux qui parlent le plus qui jouent le moins ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feudeale
Héros - Légende : 3


Messages : 12
Date d'inscription : 10/11/2011

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Re: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeJeu 17 Nov - 16:21

D'abord, super boulot, je suis fan. Je pense que je vais utiliser tes trois avatars dans ma campagne.

Par contre je suis pas fan du nom d'hyperion. Dans le livre de base le nom du titan de l'ordre est Puros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zallen
Dieu - Légende : 10
Zallen

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : Caen

Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Re: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitimeVen 18 Nov - 18:55

* Effectivement, j'ai manqué d'imagination et d'inspiration pour pousser le concept jusqu'à l'extrême. Je suis d'accord avec le fait que ça ressemble plus à un panthéon qu'un Royaume-titan, mais n'hésitez à vous en servir comme base pour imaginer vos propres titans de l'Ordre.

* Il est dit dans le bouquin (je sais plus où) que tous les titans ne sont pas contre les dieux, en particulier le titan de l'ordre, dans la mesure où il représente l'Ordre primordial et s'oppose au Chaos. Je trouve cela justifié d'ailleurs, et dans mes scénarii, en plus d'avoir une guerre classique entre titans et dieux, il y a une guerre encore au-dessus entre l'Ordre et le Chaos. Les dieux et les avatars ne sont plus que des pions sur le grand échiquier qui oppose les deux forces métaphysiques absolues : l'Ordre et le Chaos.

* Pour le nom d'Hypérion, je trouve ça beaucoup plus classe, et ça fait référence à l'empire romain (en terme d'Ordre, il se pose là quand même). Par ailleurs, le terme utilisé dans le bouquin Dieu est "Logos".

Conclusions : Il faut effectivement que je revoie ma théorie. Je pense faire de Marduk, Thémis et Maât les avatars de l'Ordre dans la société humaine, et je créerai d'autres avatars représentant l'Ordre dans l'univers, de façon générale et abstraite.

Avez vous des idées pour ces autres avatars ? Je pensait par exemple à l'avatar de l'immobilité totale, vivant dans un monde où les lois de la physique sont inopérantes, ou bien l'avatar de la logique, qui vivrait dans une demeure faite d'engrenages réglés comme une montre avec une infinie précision dans un ensemble gigantesque et sans défaut entièrement mécanisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Hypérion, titan de l'Ordre Empty
MessageSujet: Re: Hypérion, titan de l'Ordre   Hypérion, titan de l'Ordre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hypérion, titan de l'Ordre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scion - Forum Communautaire d'Entraide :: Conteur :: PNJs :: Titans-
Sauter vers: